Station "L'homme et le cosmos"

Station "L'homme et le cosmos"
Cadran solaire analemmatique - juin 2014

Contacts

Contacts

Retrouvez facilement les sites Internet du Chemin du philosophe en tapant #cheminphilo ou "cheminphilo" sur votre moteur de recherche Internet préféré.

Pour découvrir le Chemin du philosophe : un petit film

Pour mieux nous connaître : site internet

Pour télécharger la brochure 2015 du Chemin du Philosophe

Pour trouver le Chemin du Philosophe : carte (avec le GPS, programmer 179, rue de Paris, Montlignon, le parking est proche)

L'adhésion à l'association implique une éthique de neutralité et de tolérance ainsi qu'une étiquette de courtoisie.
Pour adhérer à l'association ou renouveler annuellement : Bulletin d'adhésion

Pour nous écrire : cheminduphilosophe(arobase)wanadoo.fr

LES ACTIVITES DE L'ASSOCIATION

PROGRAMME DES ACTIVITES

Mise à jour 24/06/2018

NOS CAFÉS PHILO

Nos cafés philo fonctionnent selon les principes de respect des intelligences, de neutralité et de partage

énoncés, par exemple, sous l'onglet "Qu'est-ce?" du site de cafesphilo.org ou la vidéo

en général les derniers vendredis du mois, sauf pendant les vacances scolaires

A 20 heures, Centre Lesseps - 11 rue Ferdinand Lesseps à 95570 Bouffémont Plan

(Photo +Parking derrière l’immeuble de la Poste)

La participation est libre.

Prochains cafés philo

préparés et animés par Catherine Delaunay et Pierre Haller

Vendredi 29 juin 2018 à 20 h : « La confiance, en avons-nous besoin ? »

ooo

AUTRES ACTIVITES

+ Mercredi 27 juin 2018 à partir de 19 h : Pique-nique en forêt

sur la station 4 (sculpture) « L’homme et la nature » du Chemin du philosophe.

Chansons, poésies, partage des collations.

ooo

ACTIVITES AVEC NOS AMIS ET CONNAISSANCES

Programme « Tous philosophes » avec le Pôle Philo

des Médiathèques de Valparisis

Il convient de s’inscrire par téléphone

+ Cafés philo préparés et animés par Catherine Delaunay et Pierre Haller

- Samedi 06 octobre 2018 à 15 h Médiathèque d’Ermont

9, rue de la République. Tél. : 01 34 44 19 99.

« Le corps est-il un instrument ou un obstacle à notre liberté ? »

dimanche 24 juin 2018

Compte rendu du café philo du 23 juin 2018 ; Bibliothèque de Cormeilles ; Fraternité



Nous étions onze personnes à participer à ce café philo, le samedi 23 juin 2018 de 15 h à 17 h à la Bibliothèque intercommunale de Cormeilles en Parisis (Val d’Oise). –salle café-jeux, sur le thème :
« Quelle fraternité dans le monde moderne ? »

Ces cafés philo font partie d’une action "Tous philosophes" du Pôle philo des médiathèques de Valparisis. D’autres cafés philo, cours d’initiation à la philo et conférences sont prévus pour 2018 dans ces médiathèques. Les programmes sont consultables sur leurs sites Internet ainsi que sur le nôtre.
Télécharger ici l’ensemble de ce compte rendu http://bit.ly/2K6U1cA avec les présentations de Catherine Delaunay et de Pierre Haller.
Écouter l'enregistrement audio de
Catherine Delaunay http://pc.cd/tpPitalK  
Pierre Haller http://pc.cd/QWirtalK
ooo
Paroles entendues
+ L’humanisme est une fraternité universelle. Cette fraternité est difficile. La France est parmi les meilleurs pour la solidarité nationale.
+ La fraternité, c’est le partage de la Terre. Tous en sont propriétaires. L’intérêt personnel détruit tout.
+ Il n’y a pas d’équivalent féminin dans la langue pour le mot fratricide.
+ On est mangé par la mondialisation. Il y a des réflexes de repli sur soi. Le problème, c’est la place de chacun.
+ Je suis pessimiste pour l’avenir. Les écrans séparent les gens. Mais il y a beaucoup d’initiatives locales à Cormeilles : liens intergénérationnels, écologie, covoiturage, esprit « colibri ».
+ On se cherche un idéal transcendantal. L’écologie en est un. La nature transcende.
+Il est souvent facile de dialoguer avec un étranger de personne à personne sans posture a priori.
+ La fraternité porte en elle ses contradictions.
+ L’ONU ne sert pas à grand-chose.
+ Fraternité et responsabilité sont liées.
+ Le gouvernement manipule les gens, on est impuissant.
+ Lecture d’un extrait de « Puissance de la douceur » d’Anne Dufourmantelle (1964-2017).

samedi 16 juin 2018

Conférence de STEPHANE HARDOUIN




Stéphane Hardouin, magistrat
« Les grands défis de l’institution judiciaire, les enjeux de transformation et de communication », c’est l’intitulé de la conférence donnée à titre amical par Stéphane Hardouin, ce vendredi 15 juin 2018 de 20 h 15 à 22 h 45 à l’Espace Lesseps de Bouffémont en présence de quelque vingt–cinq personnes.
Ancien directeur adjoint de cabinet de F. BAYROU au ministère de la Justice, Stéphane Hardouin est aujourd'hui, à 46 ans, secrétaire général adjoint de ce ministère. Sa carrière est déjà longue et notoire au sein de l’administration judiciaire : tribunaux de grande instance (TGI) de Paris et de Pontoise, directeur du projet informatique Cassiopée au ministère de la Justice, directeur de l’Ecole nationale des greffes, procureur de la République au TGI de Compiègne, pilote de la sous-direction de la justice pénale. Ce riche parcours lui a permis de partager une vue d’ensemble et passionnante en dialoguant sur les enjeux de la Justice dans notre État de droit et démocratique.

Son propos a porté sur cinq thématiques :
-         -  La Justice et la confiance du public : indépendance et impartialité. Pression des médias.
-         -  L’Europe, la coopération des justices européennes. La lutte contre le terrorisme a fait avancer la coopération. L’Europe a fait avancer les droits nationaux.
-          - Le numérique et ses multiples défis : accès à la justice, rapidité des procédures, transparence, sécurité informatique. « Il faudra des écrivains publics du numérique pour toutes les administrations ».
-         -  La prison, le sens de la peine. La surpopulation des prisons va de 140 % en moyenne à 190 %. La question est complexe... « On juge une démocratie à l’état de ses prisons », fait remarquer un participant en soulignant qu’un tiers des personnes incarcérées relèveraient de la psychiatrie plutôt que de la prison.
-         -  La Justice et le principe de précaution sont-ils compatibles ? Dans quelle mesure et sur quels critères la société a-t-elle le droit de neutraliser une personne hypothétiquement dangereuse ? Par exemple des gens ayant purgé leur peine ou des familles au retour de Syrie.

La discussion s’est poursuivie autour d’un pot amical.

Il convient de remercier vivement Stéphane Hardouin qui a consacré cette soirée à nous faire prendre davantage conscience de la complexité de la Justice. L’institution gère en permanence de multiples et nouvelles injonctions contradictoires pour nous protéger de l’ensauvagement toujours menaçant de notre société.
Nous sommes sortis de cette conférence avec davantage de confiance dans notre Justice et sans doute avec sentiment d’être chanceux d’appartenir à une Europe où la Justice fonctionne plutôt bien.

jeudi 14 juin 2018

Promenade sur le Chemin du philosophe pour un groupe d'aveugles




Ce jeudi 14 juin 2018 de 14 h à 17 h, à la demande de l’association « Les auxiliaires des aveugles – Antenne du 95 », nous avons organisé une promenade commentée sur le Chemin du philosophe en forêt domaniale de Montmorency. Ils étaient cinq non- ou mal-voyants avec cinq accompagnants et quatre membres de l’association du Chemin du philosophe à écouter, sentir et toucher l’essence de la forêt. Le temps avait bien voulu surseoir à la pluie annoncée par la météo. Les aveugles ont su se déplacer sans incident dans les sentiers du sous-bois pas toujours très commodes pour eux. 

A noter également les beaux gravillons blancs remis le matin même sur le cadran solaire....

dimanche 3 juin 2018

Sortie en forêt « L’arbre dans tous ses états »




Ce dimanche 03 juin 2018  de 9 h 30 à 12 h 30, par un temps magnifique, quelque trente-cinq personnes ont participé à la sortie en forêt domaniale de Montmorency sur le thème « L’arbre dans tous ses états ». Catherine D., Jeannine G., Christine S., Christine C. ; Christine Q., Jean-Luc J., Martine K., Mathilde G., Nathalie G. Patrick L., ont tous apporté leurs contributions par des explications, textes, poèmes, jeux et chansons à la réussite de cette sortie. Les thèmes abordés ont été : l’identification des arbres de la forêt, les métiers de la forêt, les arbres et les écosystèmes, l’intelligence des arbres, l’arbre dans les mythologies nordiques. Le jeu final d’identification de titres et des auteurs de peintures d’arbres, tout comme la chanson « Auprès de mon arbre » de G. Brassens, ont connu un vif succès en faisant participer tout le monde.
Merci à tous et notamment  à ceux qui ont contribué au sympathique goûter.
Dans ce document  http://pc.cd/f497  , on peut retrouver certaines contributions.






samedi 26 mai 2018

Compte rendu du Café philo du vendredi 25 mai 2018 : Amour


Madame Butterfly


Nous étions 35 personnes à participer à ce café philo, le vendredi 25 mai 2018, dans les locaux du centre Ferdinand Lesseps de Bouffémont (Val d’Oise) sur le thème :
« Pourquoi l’amour fait-il si mal ? »
Le thèmes du prochain café philo :
Vendredi 29 juin 2018 : « La confiance, en avons-nous besoin ? »
Nous choisirons ensemble les thèmes des cafés philo de septembre à novembre 2018.
Télécharger ce compte rendu http://bit.ly/2J887ZR  avec les présentations de Catherine Delaunay (en préparation), de Jean-Claude Vitran et de Pierre Haller ainsi que le poème de Jeannine Guérin qui a été lu par Mathilde Gayrard.
Les enregistrements audio peuvent être écoutés
Catherine Delaunay : http://pc.cd/DU07
Jean-Claude Vitran : http://pc.cd/hO0ctalK
Pierre Haller : http://pc.cd/yFi  

ooo

Paroles entendues
+ Les enfants changent la relation amoureuse. Ils la consolident. Même si chacun souhaite garder son identité et sa liberté.
+ Personne ne comprend l’amour, chacun fait ce qu’il peut. L’amour oscille en la passion et le dégoût. C’est notre propre substance que nous cherchons dans l’autre. Il y a une part d’illusion dans l’amour.
+L’amour est le fruit du hasard. C’est la rencontre de deux entités. Sa durée est aussi un hasard. Il est difficile de faire durer les choses à notre époque.
Roméo et Juliette
+ Nous méritons nos rencontres. Il faut différencier le hasard et le choix. Est-ce normal d’avoir du désir pour une seule personne ? Aujourd’hui les rapports ont changé.
+ Le mariage est davantage que le commerce du sexe. Il y a une finalité réciproque.
+ Au bout d’un certain temps de mariage, on devient l’autre.
+ Est-ce que l’amour préserve le mariage, ou l’inverse ?
+ La confiance est la clé de l’amour.
+ A la fin de la vie, beaucoup se demandent s’ils ont suffisamment aimé et non pas tant s’ils ont été aimés.
+ En 35 ans de mariage réussi on ne se demande pas si on est aimé. Cela va de soi.
+ Agapé n’est pas désintéressé. Il y a toujours une raison.
+ L’amour est central dans nos existences. Il est source d’angoisses et de conflits. Il est source de joie, de partage des soucis. Il augmente la force d’exister.
+ L’amour est enfant de Bohème.
+ L’amour, c’est complexe.
+ L’état amoureux accompagne l’évolution de la vie.
+ Pour aimer, il faut que j’admire.
+ L’amour se construit avec le temps. Le problème est qu’aujourd’hui tout va vite. Il faut de l’attachement pour prendre soin de l’autre. Même l’amour maternel n’est pas immédiat.
+ Nous sommes prisonniers du couple parental et même sur plusieurs générations. Nous ne sommes pas libres dans notre manière d’aimer.
Carmen
+ Dommage qu’on n’ait qu’un seul mot pour désigner les multiples formes d’amour. L’amour passion est insatiable.
+ L’amour c’est la quadrature du cercle. C’est un regard sur l’autre et sur le cosmos.
+ Il faut prendre le risque d’aimer. Aimer c’est se décentrer de soi-même et cela aide à oublier qu’on est mortel.
+ Et pourquoi l’amour fait-il du bien ? L’amour, ça s’apprend.
+ Chaque amour est différent.
+ Quand je suis amoureux, j’ai peur.
+ Humour : en 50 ans de mariage, la femme a changé, mais pas moi. Ce  n’est plus le physique qui attire. Des jeunes se suicident encore pour des raisons amoureuses.
+ L’amour est un mot fourre-tout. L’amour peut gommer la raison.
Traviata
+ L’amour est un paradoxe et un hasard.
+ Ouvre ton cœur à l’autre. L’amour, c’est ne rien attendre en retour.
+ Aimer c’est enrichir l’autre.
+ Pour durer, il faut endurer.
+ Certains sont plus aptes que d’autres à l’amour. Certains en ont un grand besoin.
+ La littérature est pleine de ça.
+ Pourquoi ne pas apprendre à aimer à l’école ? Sans érotisme, le couple se perd. En pension de 6 à 12 ans j’ai souffert de l’absence des parents et cela m’a marqué toute la vie.
+ Il y a différents types d’amours. C’est la trahison qui fait le plus souffrir.
+ En cas d’accroc, tout peut se décrocher. L’inhumanité ne peut naitre que de l’humanité.
Tosca
+ Peu de gens ont la bonne trousse à outils pour aimer.
+ Pourquoi la langue française est-elle si pauvre en amour ?
+ L’amour fait du bien même quand ça fait mal. L’amour spirituel est une forme d’amour.
+ L’amour c’est difficile et non le fruit du hasard. On se marie dans sa strate sociale. C’est la femme qui choisit.
+ L’amour est une comédie qui s’évalue à ses résultats.

Orchidée




ooo