Station "L'homme et le cosmos"

Station "L'homme et le cosmos"
Cadran solaire analemmatique - juin 2014

Contacts

Contacts

Retrouvez facilement les sites Internet du Chemin du philosophe en tapant #cheminphilo ou "cheminphilo" sur votre moteur de recherche Internet préféré.

Pour découvrir le Chemin du philosophe : un petit film

Pour mieux nous connaître : site internet

Pour télécharger la brochure 2015 du Chemin du Philosophe

Pour trouver le Chemin du Philosophe : carte (avec le GPS, programmer 179, rue de Paris, Montlignon, le parking est proche)

L'adhésion à l'association implique une éthique de neutralité et de tolérance ainsi qu'une étiquette de courtoisie.
Pour adhérer à l'association ou renouveler annuellement : Bulletin d'adhésion

Pour nous écrire : cheminduphilosophe(arobase)wanadoo.fr

LES ACTIVITES DE L'ASSOCIATION

PROGRAMME DES ACTIVITES

Mise à jour 14/10/2018

NOS CAFÉS PHILO

Nos cafés philo fonctionnent selon les principes de respect des intelligences, de neutralité et de partage

énoncés, par exemple, sous l'onglet "Qu'est-ce?" du site de cafesphilo.org ou la vidéo

en général les derniers vendredis du mois, sauf pendant les vacances scolaires

A 20 heures, Centre Lesseps - 11 rue Ferdinand Lesseps à 95570 Bouffémont Plan

(Photo +Parking derrière l’immeuble de la Poste)

La participation est libre.

Prochains cafés philo

préparés et animés par Catherine Delaunay et Pierre Haller

Vendredi 19 octobre 2018 à 20 h : « Les vertus de l’échec »

avec Patricia Glonneau.

Vendredi 30 novembre 2018 : « Une humanité sans guerres ? »

ooo

AUTRES ACTIVITES

Samedi 8 décembre 2018 de 10 h à 12 h 30 :

Promenade hivernale en forêt.

Rendez-vous devant le Château de la chasse - Montlignon

Thème : « Histoires d’Avent – cela s’est passé un mois de décembre » Voir l’Affiche

ooo

ACTIVITES AVEC NOS AMIS ET CONNAISSANCES

Vendredi 09 novembre 2018 19 h 00

Espace culturel E. Leclerc de Moisselles-Domont

Conférence par Pierre Péan, à propos de son livre Ma petite France. Chronique d'une ville ordinaire sous l'Occupation.

Entrée libre-Cocktail

ooo

ACTIVITES DE NOS PARTENAIRES

- Maladie de l’encre des châtaigniers Communiqué de l’ONF

lundi 15 octobre 2018

Promenade de Plaine de vie sur le Chemin du philosophe





Quelque vingt-cinq personnes de l’organisme d’insertion professionnelle Plaine de vie d’Ezanville (Val d’Oise) ont profité du beau temps d’automne de ce 15 octobre 2018 pour visiter rapidement le Chemin du philosophe en forêt domaniale de Montmorency. Cette visite s’inscrit dans le cadre de la formation  professionnelle. Elle a également été un moment agréable d’amicales rencontres avec des personnes venues des quatre coins du monde aux destins variés.


samedi 13 octobre 2018

Entretien du Chemin du philosophe




Fontaine de Sainte Radegonde
Le Chemin du philosophe en forêt domaniale de Montmorency (Val d’Oise) demande quelques travaux d’entretien réguliers assurés par des bénévoles philosophes et néanmoins manuels.
Ainsi cette semaine nous sommes intervenus, avec la permission de l’ONF, ce jeudi 11 octobre 2018 avec une tronçonneuse pour débiter et dégager des arbres morts sur les sites du cimetière de Bosc et de la fontaine de Sainte Radegonde. Ce samedi 13 octobre, une escouade de neuf volontaires a débarrassé sainte Radegonde des branchages au sol et d’une partie des orties envahissantes.  Certains branchages ont dû être laissés sur place car, oh surprise, ils servaient de demeure à une magnifique salamandre.
Ces travaux, tout en respectant le cadre naturel, ont pour objectif de rendre visibles pour les promeneurs ces lieux historiques dont la mémoire est évanescente. Sainte Radegonde était un lieu de pèlerinage au Moyen-âge et a servi de refuge à Bosc (1759-1828) pendant la Terreur de 1793. Ces lieux en ruine peuvent inspirer nos méditations philosophiques.
Merci aux bénévoles : Catherine, Corinne, Nathalie, Didier, Bernard, Hubert, Jean-Luc, Philippe, Guy, Pierre.

samedi 6 octobre 2018

Compte rendu du café philo du 06 octobre 2018 - Médiathèque d’Ermont - corps




Nous étions quelque trente-huit personnes à participer à ce café philo, le samedi 06 octobre 2018 de 15 h à 17 h 10 à la médiathèque André Malraux d’Ermont (Val d’Oise). Sur le thème :
« Le corps est-il un instrument ou un obstacle à notre liberté ? »
Les précédents cafés philo dans cette médiathèque ont été les suivants :
04 novembre 2017 : « L’autre et moi »

Ces cafés philo font partie d’une action "Tous philosophes" du Pôle philo des médiathèques de Valparisis. D’autres cafés philo, cours d’initiation à la philo et conférences sont prévus pour 2019 dans ces médiathèques. Les programmes sont consultables sur leurs sites Internet ainsi que sur le nôtre.
Télécharger ici l’ensemble de ce compte rendu http://pc.cd/zrz7  avec les présentations de Catherine Delaunay(en préparation) et de Pierre Haller.
Ecouter l'enregistrement audio de :
Catherine Delaunay http://pc.cd/NyK  
Pierre Haller http://pc.cd/ByCrtalK
ooo
Paroles entendues


+ Le corps exprime notre histoire. Tantôt il est un obstacle à notre liberté, tantôt, il ne l’est pas.
+ La tête dirige le corps. La pensée va essayer d’adapter le corps au handicap. Il y a complémentarité entre le corps et l’esprit.
+ Le corps peut fonctionner sans mentalisation.
+ Il y a différentes libertés liées au corps : déplacements, choix. C’est la chimie du cerveau qui décide.
+ La liberté de pensée est la plus difficile à acquérir. Nous  recherchons le plus souvent une situation de confort dans le sens de nos préjugés. Il faut des efforts pour en sortir.
+ Le corps politique intervient dans nos pensées.
+ Le corps est le réceptacle de l’âme et un instrument pour le libre arbitre. C’est la matrice de notre liberté et de notre aliénation. La liberté c’est l’émancipation des facteurs intérieurs et extérieurs. On a des outils pour l’émancipation, c’est la soumission à Dieu. La liberté est une illusion. Il faut se détacher de son ego.
+ Dieu est une création de l’homme.
+ On peut se soumettre à un ordre sans référence à Dieu.
+ Les religions se forgent des jurisprudences pour s’adapter.
+ Le corps devient prégnant avec le vieillissement. Il change.
+ La vie est une métamorphose lente du corps et de l’esprit.
+ Le corps et l’esprit sont en interaction avec l’environnement.
+ Charles Aznavour a été un grand artiste malgré ses handicaps.
+ Les maladies psychosomatiques montrent les liens entre le corps et l’esprit.
+ L’esprit contraint le corps, dans l’angoisse par exemple.
+ L’esprit impose au corps de se dépasser.
+ L’hypnose permet de surmonter la douleur dans certaines  opérations chirurgicales.
+ L’esprit peu même influencer la matière inerte....



samedi 29 septembre 2018

Compte rendu du Café philo du vendredi 28 septembre 2018 : héros


Nous étions 32 personnes à participer à ce café philo, le vendredi 28 septembre 2018, dans les locaux du centre Ferdinand Lesseps de Bouffémont (Val d’Oise) sur le thème :
« Avons-nous besoin de héros ? »

Télécharger ce compte rendu http://bit.ly/2N9vUXw  avec les présentations de Catherine Delaunay et de Pierre Haller ainsi que le poème d’Arlette Coutin lu par Mathilde Gayrard.
Les enregistrements audio peuvent être écoutés :
Catherine Delaunay : http://pc.cd/rKk    
Pierre Haller : http://pc.cd/PeR 

Télécharger la vidéo de Vladimir Gutowski "Héroïsme à Bouffémont"  http://pc.cd/JVP7 

ooo

Paroles entendues
-         Le héros n’existe pas en soi, il est inventé. Il est déjà en nous.
-         L’anti-héros n’a pas les caractères du héros.
-         Les héros des films sont souvent ordinaires et sans qualités particulières. Ils nous renvoient à nous-mêmes. L’Idiot de Dostoïevski passe à côté d’un misérable sans en tenir compte. Notre terre brûle et nous regardons ailleurs.
-         « Qui sauve une vie, sauve l’univers entier » dit le Talmud. Le monde repose sur les trente-six Justes cachés (Tsadikim Nistarim) qui le sauvent dans les situations désespérées.
-         La première lâcheté, c’est de cohabiter avec soi-même. L’héroïsme c’est le dépassement de soi, la victoire sur soi. Notre histoire s’écrit en permanence. Le héros est inconscient mais il est conditionné.
-         L’instinct maternel conduit en principe à l’héroïsme.
-         La distance à l’autre c’est la chose partagée. La compassion nous oblige à agir.
-         Les héros aujourd’hui sont fabriqués dans les BD. Ils disent ce que notre société recherche. Le héros est un personnage à double face.
-         L’héroïsme peut s’exprimer par l’engagement politique sans acte exceptionnel. Il peut y avoir du plaisir à être martyr.
-         Jean Moulin ne se prenait pas pour un héros. Les héros autoproclamés ne sont pas des héros.
-         Il faut se dissocier des héros de l’enfance sans toutefois devenir son propre héros narcissique.
-         Dans notre monde de l’hyper-performance sportive ou intellectuelle, le héros nous écrase.
-         Les vrais héros sont ceux qui tendent la main spontanément aux nécessiteux.
-         On confond idole et héros.
-         Pour se construire soi-même on a besoin de plusieurs héros qui incarnent des qualités et vertus complémentaires.
-         Selon Platon, « héros » et « éros » sont proches. L’éros est capable de se sublimer.
-         L’héroïsme est un acte chargé d’énergie.
-         En général un héros incarne une seule valeur.
-         Notre rapport aux héros peut être dangereux. Il ne faut pas qu’ils nous exonèrent de penser par nous-mêmes.
-         Le héros est une figure d’identification. Il ose défier la mort.
-         Alain Bombard n’a pas traversé l’Atlantique en solitaire pour défier la mort.

-         L’enfance a besoin d’exemples. L’adulte a besoin de héros pour se dépasser.
-         Il ne faut pas oublier les femmes héroïques : Hildegarde de Bingen, Jeanne Hachette, Louise Michel, Golda Meir, Marie Curie, etc.
-         Les héros donnent des noms à nos rues, nos lycées et non à la nature.
-         Je ne vénère aucun héros. Ce sont des fabrications par les médias. « Mourrons pour des idées, mais de mort lente » chantait Brassens. (« La vie est notre seul luxe ici-bas ! »)  
-         Nous sommes manipulés par les médias. Donner l’exemple est un ordre muet.
-         Nous avons besoin de modèles pour nous construire, mais bannissons les héros. Arnaud Beltrame est un modèle célèbre.
-         Les héros ne sont pas les mêmes d’une société à l’autre. On a besoin de se dépasser et servir autrui.
-         Le héros est un personnage littéraire. Les pompiers sont les héros réels contemporains. On confond idole et héros.
-         « Aux ballons, citoyens ! »
-         Comment former des héros ? On ne les trouve pas en les fabriquant.
-         Les nations doivent réfléchir et réévaluer leurs héros.
-         Le héros agit naturellement.
-         On donne la Légion d’honneur à n’importe qui.
-         On a besoin de modèles, pas de héros.
-         Le héros est le miroir de la société.
-         La notion de héros est spatio-temporelle.
-         « Va, vis et deviens » 


-         « Ne laisse pas mourir le héros dans ton âme! » Nietzsche.