Station "L'homme et le cosmos"

Station "L'homme et le cosmos"
Cadran solaire analemmatique - juin 2014

Contacts

Retrouvez facilement les sites Internet du Chemin du philosophe en tapant "cheminphilo" sur votre moteur de recherche Internet préféré.

Pour découvrir le Chemin du philosophe : un petit film

Pour mieux nous connaître :
site internet

Pour télécharger la brochure 2015 du Chemin du Philosophe

Pour trouver le Chemin du Philosophe : carte (avec le GPS, programmer 177, rue de Paris, Montlignon, le parking est proche)

L'adhésion à l'association implique une éthique de neutralité et de tolérance ainsi qu'une étiquette de courtoisie.
Pour adhérer à l'association ou renouveler annuellement :
Bulletin
d'adhésion

Pour nous écrire : cheminduphilosophe(arobase)wanadoo.fr


ACTIVITES

PROGRAMME DES ACTIVITES

NOS CAFÉS PHILO

Nos cafés philo fonctionnent selon les principes de respect des intelligences, de neutralité et de partage

énoncés, par exemple, sous l'onglet "Qu'est-ce?" du site de cafesphilo.org ou la vidéo

en général les derniers vendredis du mois, sauf pendant les vacances scolaires

A 20 heures, 11 rue Ferdinand Lesseps à 95570 Bouffémont Plan

(Photo +Parking derrière l’immeuble de la Poste)

La participation est libre.

Prochains cafés philo

préparés et animés par Catherine Delaunay et Pierre Haller

+ Vendredi 28 avril 2017 : «La souffrance–t-elle un sens ?»

+ Vendredi 28 mai 2017 : « La liberté d’expression nuit-elle à la liberté de pensée ? »

+ Vendredi 30 juin 2017 : « Que penser de l’individualisme contemporain ? »

ooo

Programme 2017 de « TOUS PHILOSOPHES ! »

avec le Réseau des médiathèques de Val Parisis

Télécharger le programme 2017 « Tous philosophes » ou voir sur le site Internet de ces médiathèques.

+ Cafés philo préparés et animés par Catherine Delaunay et Pierre Haller

- Samedi 9 septembre 2017 à 15 h : Médiathèque de Saint-Leu-la-Forêt . « Les progrès scientifiques et techniques vont-ils de pair avec le progrès social et moral ? »

- Samedi 4 novembre 2017 à 15 h : Médiathèque d’Ermont. « L’autre et moi ».

ooo

+ Cours d’initiation sur l’histoire de la philosophie (1 h 30) par Catherine Delaunay

- Samedi 7 janvier 2017 à 15 h : Médiathèque d’Eaubonne. « La naissance de la philosophie, des présocratiques à Socrate ». Compte rendu

- Samedi 4 mars 2017 à 15 h : Médiathèque de Saint-Leu-la-Forêt. «Platon et Aristote ». Compte rendu

- Samedi 3 juin 2017 à 15 h : Médiathèque d’Ermont. « Les Epicuriens et les Stoïciens ».

- Samedi 7 octobre 2017 à 15 h : Médiathèque d’Eaubonne. « Descartes et l’émergence du rationalisme ».

ooo

AUTRES ACTIVITÉS DE L'ASSOCIATION

+ Dimanche 30 avril 2017 à 10 h : Performance chorégraphique sur le Chemin du philosophe en forêt, dirigée par Christine Léger, chorégraphe.

S’inscrire avant le 15 avril chauvoischristine@gmail.com

ooo

Avec l’association Lélia de l’Isle Adam

+ Café philo préparé et animé par Catherine Delaunay et Pierre Haller

- Jeudi 15 juin 2017 à 19 h 30 : « La violence est-elle inhérente à l'homme ? »

ooo

ACTIVITES DE NOS AMIS ET CONNAISSANCES

+ L’ONF invite les usagers de la forêt à une sortie SAMEDI 20 MAI – DEPART 9H30 – RV PARKING FORESTIER DE LA ROUTE DU REPOS DE DIANE. Comment se gère une forêt ? Pourquoi coupe-t-on des arbres ? Quelles sont les différentes interventions de l’ONF et ses missions ? Cliquez sur le lien suivant pour obtenir toutes les informations : En forêt de Montmorency

Réservation : ag.versailles@onf.fr

samedi 25 février 2017

Compte rendu du Café philo du vendredi 24 février 2017, Bonheur




Nous étions 32 personnes à participer à ce café philo, le vendredi 24 février 2017, dans les locaux du centre Ferdinand Lesseps de Bouffémont (Val d’Oise) sur le thème :
« Y-a-t-il des valeurs supérieures au bonheur ? »
Le thème du prochain café philo est :
+Vendredi 31 mars 2017 : « Familles je vous aime, familles je vous hais ? »
Nous y choisirons les thèmes des trois prochains cafés philo d’avril, mai et juin 2017.
Télécharger ce compte rendu avec les présentations http://bit.ly/2mnUMyr , de Catherine Delaunay et de Pierre Haller, ainsi que le poème d’Arlette Coutin.
Les enregistrements audio des présentations sont également téléchargeables : celui de Catherine Delaunay http://bit.ly/2mnUiIG ;
celui de Pierre Haller http://bit.ly/2lGdXnn .
ooo
Paroles entendues
-         Chacun a sa définition du bonheur. Mon bonheur est de rendre les autres heureux.
-         Les valeurs permettent les interactions entre les gens.
-         Le bonheur est fugace. Les valeurs ramènent au sens de la vie.
-         Les valeurs ne sont pas uniquement transmises par les parents. La maltraitance peut amener à faire fi des valeurs. Se débrouiller pour survivre est une valeur.
-         Est-ce que le bonheur est une valeur ? Ce n’est pas une valeur au même titre que la justice. Ce n’est pas en vue du bonheur que mon père a été résistant pendant la guerre. Il dit avoir fait son devoir.
-         Le bonheur est inscrit dans de nombreuses constitutions nationales.
-         Il peut être dangereux que l’Etat  ou une idéologie veuillent faire le bonheur des citoyens.
-         L’idée de bonheur varie en fonction des âges de la vie.
-         Le bonheur n’est pas une valeur, il est personnel. Il ne peut pas être atteint par la valeur.
-         Tout ce qui peut faire le bonheur, peut rencontrer son contraire.

-         Il y a différents niveaux de bonheurs allant du matériel au spirituel.
-         Dans le film « Silence »la valeur spirituelle est mise en évidence.
-         Le bonheur est une prédisposition de la vie intérieure variable selon les époques.
-         Les valeurs sont un classement qui permet de vivre ensemble. C’est un état de l’être. Il dépend de l’absolu vers lequel on veut aller.
-         Ne pas confondre bonheur et bien-être.
-         Mon contact avec la musique m’a apporté du bonheur.
-         Le bonheur est tributaire de l’environnement.
-         Le bonheur, c’est le cerveau qui se repose.
-         On ne vit pas toute sa vie dans le bonheur. On ne perd pas forcément le bonheur en ne respectant pas les valeurs.
-         Il faut se contenter de ce que l’on a.
-         Le bonheur, c’est l’absence de tracas, mais aussi de pouvoir surmonter les difficultés.
-         Être en paix avec soi-même, la joie de vivre.
-         État impermanent, harmonie.
-         La pyramide de Maslow est différente pour chaque être.
-         On ne peut pas être heureux avec la haine de l’autre.
-         L’honnêteté se perd.
-         Certains ont théorisé la légitimité de voler les riches. 
-         Les grands crimes contre l’humanité ont été perpétrés par des gens conformes aux normes en cours (nazis, khmers rouges, etc.).


-         Mai 1968 a bouleversé les valeurs.
-         « Mourons pour des valeurs, mais de mort lente », pour paraphraser G. Brassens.
-         Le bonheur, c’est la liberté de commencer quelque chose de nouveau, une nouvelle relation pas seulement marchande.
-         Les bonheurs sont individuels. Peut-on les hiérarchiser ?
-         Le bonheur et les valeurs correspondent à des variabilités spatio-temporelles.
-         Il est difficile de mettre en rapport le bonheur et les valeurs.
-         Le bonheur est à l’intérieur des personnes. La société ne propose que la consommation. La question est d’être ou d’avoir.
-         Le bonheur n’est pas dans le luxe, qui conduit à une soif inextinguible puis à la souffrance.
-         Je me contente de petits bonheurs.
-         Le bonheur, ça s’apprend. C’est le partage. Même dans les guerres, il est possible d’avoir du bonheur.
-         Le bonheur se travaille, éviter les conflits, ne pas ressasser.
-         Les êtres sont inégaux face à la capacité d’avoir du bonheur. Beaucoup se joue dans l’enfance. Le bonheur n’existe que s’il est partagé.
-         Les valeurs sont propres à une époque et à un environnement.
-         Les besoins basiques sont relativement faciles à cerner. Les besoins de réalisation de soi sont plus flous. Camus se disait que Sisyphe était peut-être heureux.
-         « Le bonheur est un festin de miettes ».
-         Bonheur, bien-être, plaisir, ce n’est pas la même chose.
-         Les tyrans peuvent être heureux.

-         On peut se mortifier dans le bonheur.
-         Le droit au bonheur est ontologique. La mélancolie c’est la disparition du bonheur.
-         Pour le bonheur comme pour les valeurs, il y a ce qui vient de l’extérieur et ce que nous élaborons à l’intérieur de nous. Il y a ce qui dépend de nous et ce qui n’en dépend pas. Nous sommes partiellement responsables de notre bonheur et de celui de notre environnement.
ooo

Aucun commentaire: