Station "L'homme et le cosmos"

Station "L'homme et le cosmos"
Cadran solaire analemmatique - juin 2014

Contacts

Retrouvez facilement les sites Internet du Chemin du philosophe en tapant "cheminphilo" sur votre moteur de recherche Internet préféré.

Pour découvrir le Chemin du philosophe : un petit film

Pour mieux nous connaître :
site internet

Pour télécharger la brochure 2015 du Chemin du Philosophe

Pour trouver le Chemin du Philosophe : carte (avec le GPS, programmer 177, rue de Paris, Montlignon, le parking est proche)

L'adhésion à l'association implique une éthique de neutralité et de tolérance ainsi qu'une étiquette de courtoisie.
Pour adhérer à l'association ou renouveler annuellement :
Bulletin
d'adhésion

Pour nous écrire : cheminduphilosophe(arobase)wanadoo.fr



ACTIVITES DE L'ASSOCIATION

PROGRAMME DES ACTIVITES

NOS CAFÉS PHILO

Nos cafés philo fonctionnent selon les principes de respect des intelligences, de neutralité et de partage

énoncés, par exemple, sous l'onglet "Qu'est-ce?" du site de cafesphilo.org ou la vidéo

en général les derniers vendredis du mois, sauf pendant les vacances scolaires

A 20 heures, 11 rue Ferdinand Lesseps à 95570 Bouffémont Plan

(Photo +Parking derrière l’immeuble de la Poste)

La participation est libre.

Prochains cafés philo

préparés et animés par Catherine Delaunay et Pierre Haller

Vendredi 29 septembre 2017 : « Qu’est-ce qui nous rassemble ? »

Vendredi 20 octobre 2017 : « Qu’est-ce que la normalité ? »

Vendredi 24 novembre 2017 : « La reconnaissance : une valeur ou un leurre ? »

ooo

Programme 2017 de « TOUS PHILOSOPHES ! »

avec le Réseau des médiathèques de Val Parisis

Télécharger le programme 2017 « Tous philosophes » ou voir sur le site Internet de ces médiathèques.

+ Cafés philo préparés et animés par Catherine Delaunay et Pierre Haller

- Samedi 9 septembre 2017 à 15 h : Médiathèque de Saint-Leu-la-Forêt . « Les progrès scientifiques et techniques vont-ils de pair avec le progrès social et moral ? »

- Samedi 4 novembre 2017 à 15 h : Médiathèque d’Ermont. « L’autre et moi ».

ooo

+ Cours d’initiation sur l’histoire de la philosophie (1 h 30) par Catherine Delaunay

- Samedi 7 octobre 2017 à 15 h : Médiathèque d’Eaubonne. « Descartes et l’émergence du rationalisme ».

ooo

samedi 23 juin 2012

Compte rendu du café philo de l'Isle Adam le 22 juin 2012





Le doute : une force ou une faiblesse ?


Le doute de Joseph (Anonyme vers 1410) Musée de l’Œuvre Notre-Dame de Strasbourg

Vingt-deux personnes ont participé à ce café philo du vendredi 22 juin 2012 à la Faisanderie de l’Isle Adam (Val d’Oise). L’association Leila avait invité Catherine Delaunay et Pierre Haller du Chemin du philosophe pour en assurer la préparation et l’animation.
---------------------------
Synonymes de doute : ambiguïté, incertitude,  contingence, éventualité, hasard, perplexité, méfiance, probabilité, hypothèse, conjecture, scepticisme

Antonymes de doute : certitude, conviction, croyance, credo, espérance, foi, évidence, réalité, clarté, exactitude, dogme, doxa, doctrine, évangile, catéchisme, révélation (divine), arrogance.

Reformulation de la question :
A)     Le doute est-il la marque de notre impuissance, parce qu’il paralyse l’action et la pensée ?
B)      Ou bien est-il un  moteur qui manifeste et conditionne la plus haute liberté de l’esprit ?
C)      Que penser  de la tentation d’un doute intégral et illimité qui conduirait au scepticisme ?
Les différentes sortes de doutes  peuvent se classer selon certains registres : psychologique, moral, politique, religieux, intellectuel, scientifique, philosophique... ; selon l’attitude passive du « commun des mortels » ou active du savant ou du philosophe. Le doute du sceptique  systématique s’oppose au doute provisoire moteur de la quête de vérité  selon Descartes.

Le doute passif est souvent considéré comme une impuissance. Sur le plan de l’action, il équivaut à un trouble du caractère ou de la volonté. Il est subi. L’aboulie est la pathologie du manque de volonté. Sur le plan de la pensée, il équivaut à une défaillance de l’esprit caractérisée par l’ignorance ou le manque de jugement.

Le doute actif de l’esprit scientifique ou philosophique est considéré comme un moteur contre les erreurs et les préjugés. «  Je sais que je ne sais rien », disait Socrate au 5è siècle avant notre ère. La science a progressé en mettant en doute des erreurs prises pour des vérités. La philosophie a montré combien l’esprit est perméable aux préjugés.  Descartes au 17è siècle a intégré le doute dans sa démarche intellectuelle. Le doute est l’expression du pouvoir critique et de la grande liberté de l’esprit.

Le scepticisme affirme que l'homme ne peut trouver ni une réponse aux questions philosophiques, ni une certitude concernant les questions philosophiques ou les énigmes de la nature et de l'univers. Dans l'Antiquité, l'école sceptique eut pour fondateur le philosophe Pyrrhon . Le terme a aussi servi à désigner un certain défaitisme face à la connaissance, particulièrement à la Renaissance. Il peut toutefois être  nécessaire d'accorder un crédit provisoire à quelques idées non vérifiées, donc éventuellement fausses, en vue de créer les expériences qui les infirmeront ou non. Les mythes religieux ou laïques, dont la réalité n’est pas toujours avérée, constituent de puissants outils de structuration des  sociétés.
---------------------------
L’homo sapiens sapiens
L’homme est un animal qui sait qu’il sait. Son système cognitif est capable de réflexivité. Le doute émerge de cette capacité de la pensée de se penser elle-même. Le doute peut même douter de lui-même.

Les doutes de la science
Un fait est dit scientifique si la preuve peut en être réalisée indépendamment du lieu, du temps et de l’observateur. L’incertitude est toutefois inhérente à bon nombre de phénomènes se réclamant de la science.  Au niveau des atomes, le principe d’incertitude de Heisenberg de la mécanique quantique dit qu’on ne peut pas déterminer à la fois la position et la vitesse d’une particule. Certains phénomènes physiques, physiologiques  ou sociaux suivent des lois statistiques et ne surviennent qu’avec  une certaine probabilité. Les phénomènes complexes, où  de nombreux facteurs interagissent et où les résultats rétroagissent sur les causes, comme pour la météo, ne sont intrinsèquement pas prévisibles au-delà d’un certain horizon de temps. Les modèles et théories scientifiques, et même politiques ou religieux, restent valables à certaines échelles de temps, d’espace et de domaines données et ne peuvent constituer des certitudes que  momentanément. Ces certitudes deviennent des doutes voire des erreurs hors du champ de validité spécifique. Les frontières entre les fausses et les vraies sciences sont parfois floues ou indécidables, comme le montrent les controverses, par exemple sur la mémoire de l’eau. Les lobbys contribuent soit à susciter le doute  soit  à donner des fausses certitudes autour de thématiques  sanitaires ou sociétales telles  que l’amiante, le tabac, le nucléaire, les ondes électromagnétiques, le changement climatique, les OGM, les nanotechnologies, etc. Ces questions sont souvent très complexes et le citoyen prend parti en fonction de la confiance, donc pas nécessairement rationnellement, qu’il accorde aux représentants d’un des points de vues en jeu.

Les doutes dans l’actualité
Les médias, et notamment aujourd’hui Internet, apportent chaque jour leur lot d’informations vraies, fausses ou plausibles délivrées avec des intentions vertueuses, malhonnêtes ou simplement spectaculaires.  Le besoin de  mise en spectacle des informations pour garantir leur audience représente un risque pour leur véracité ou leur juste appréciation. L’opinion publique est un enjeu majeur pour toutes sortes de marketings politiques, sectaires ou commerciaux. Les théories conspirationnistes et anti-conspirationnistes font florès sur Internet (à propos du 11 septembre 2001 ou de l’affaire Merha, par exemple). Les conspirationnistes doutent de tout sauf de leur propre doute. Le doute peut être un abyme sans fin pour le citoyen lambda en quête de vérité.

Les doutes dans l’histoire

L’accès massif à l’information et à la culture conduisent à douter des vérités historiques établies qui fondent l’imaginaire et l’identité des nations. On assiste à la fois à une relativisation des valeurs traditionnelles tout comme à des replis identitaires.
Dans l’Histoire (celle avec une grande Hache...),  l’absence de doute  sur leurs préjugés a conduit les hommes à commettre les pires crimes contre l’humanité, les races, les peuples, entre les religions ou la nature. Il a souvent suffi qu’une autorité politique, religieuse ou scientifique légitime les crimes et lève tout doute pour que des janissaires  volontaires, ou parfois contraints, se mettent à l'œuvre. Ceci pose le problème général de la mise en doute et de la régulation de l’autorité.
 ---------------------------

Paroles entendues
-          La liberté c’est de pouvoir passe d’un modèle à l’autre.
-          Le doute est inconfortable. C’est une étape nécessaire. Il faut faire un choix pour en sortir.
-          Le doute est déstabilisant.
-          J’ai besoin du doute pour avancer.
-          Le public a besoin de sensationnel et de certitudes.
-          Je préconise le doute intellectuel qui permet de prendre du recul.
-          Le doute est une force dans la réflexion et une entrave dans l’action. Il faut réfléchir avant d’agir.
-          Quand on est dans l’action, on y est. Il faut douter avant.
-          Je doute de l’existence de Dieu.
-          Je doute, donc je suis.
-          Les grands saints ont tous douté.
-          Il faut du consensus. L’insécurité crée de l’inconfort dans un groupe.
-          Heureux celui qui croit sans avoir vu, selon l’Evangile.
-          Je suis comme une truie qui doute.
-          Il ne faut pas trop douter.
-          On a besoin de faire confiance.
-          Plus je me pose de questions sur le monde, plus je me consolide.
-          Il faut aussi douter du doute.
-          Il faut parier sur l’amour et sur l’amitié.

 ---------------------------

Citations
Si on commence avec des certitudes, on finit avec des doutes. Si on commence avec des doutes, on finit avec des certitudes.   [Francis Bacon]
Il faut douter du doute.   [Anatole France]
A la guerre, c'est celui qui doute qui est perdu : on ne doit jamais douter.   [Ferdinand Foch]
Douter de tout ou tout croire sont deux solutions également commodes, qui l'une et l'autre nous dispensent de réfléchir.   [Henri Poincaré]
Il faut savoir douter où il faut, se soumettre où il faut, croire où il faut.   [Blaise Pascal]
Doutez de tout et surtout de ce que je vais vous dire.   [Bouddha]
L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit.   [Aristote]
Croyez ceux qui cherchent la vérité, doutez de ceux qui la trouvent.   [André Gide]
Le doute est un hommage que l'on rend à la vérité.   [Ernest Renan]
La beauté est une des rares choses qui ne font pas douter de Dieu. [Jean Anouilh]
Ce n'est pas le doute qui rend fou: c'est la certitude. [ Friedrich Wilhelm Nietzsche]

Aucun commentaire: