Station "L'homme et le cosmos"

Station "L'homme et le cosmos"
Cadran solaire analemmatique - juin 2014

Contacts

Contacts

Retrouvez facilement les sites Internet du Chemin du philosophe en tapant #cheminphilo ou "cheminphilo" sur votre moteur de recherche Internet préféré.

Pour découvrir le Chemin du philosophe : un petit film

Pour mieux nous connaître : site internet

Pour télécharger la brochure 2015 du Chemin du Philosophe

Pour trouver le Chemin du Philosophe : carte (avec le GPS, programmer 179, rue de Paris, Montlignon, le parking est proche)

L'adhésion à l'association implique une éthique de neutralité et de tolérance ainsi qu'une étiquette de courtoisie.
Pour adhérer à l'association ou renouveler annuellement : Bulletin d'adhésion

Pour nous écrire : cheminduphilosophe(arobase)wanadoo.fr

LES ACTIVITES DE L'ASSOCIATION

PROGRAMME DES ACTIVITES

Mise à jour 30/06/2018

NOS CAFÉS PHILO

Nos cafés philo fonctionnent selon les principes de respect des intelligences, de neutralité et de partage

énoncés, par exemple, sous l'onglet "Qu'est-ce?" du site de cafesphilo.org ou la vidéo

en général les derniers vendredis du mois, sauf pendant les vacances scolaires

A 20 heures, Centre Lesseps - 11 rue Ferdinand Lesseps à 95570 Bouffémont Plan

(Photo +Parking derrière l’immeuble de la Poste)

La participation est libre.

Prochains cafés philo

préparés et animés par Catherine Delaunay et Pierre Haller

Vendredi 28 septembre 2018 à 20 h : « Avons-nous besoin de héros ? »

Vendredi 19 octobre 2018 à 20 h : « Les vertus de l’échec ».

Vendredi 30 novembre 2018 à 20 h : « Une humanité sans guerres ? »

ooo

AUTRES ACTIVITES

ooo

ACTIVITES AVEC NOS AMIS ET CONNAISSANCES

Programme « Tous philosophes » avec le Pôle Philo

des Médiathèques de Valparisis

Il convient de s’inscrire par téléphone

+ Cafés philo préparés et animés par Catherine Delaunay et Pierre Haller

- Samedi 06 octobre 2018 à 15 h Médiathèque d’Ermont

9, rue de la République. Tél. : 01 34 44 19 99.

« Le corps est-il un instrument ou un obstacle à notre liberté ? »

samedi 7 mars 2009

Café philo : Histoire, mémoire et politique

Voici le résumé établi par Bernard Glonneau
Ce sont trois moyens, mais aussi trois filtres, pour savoir ce qui est vrai
et savoir quoi en penser.

Ces trois outils ne sont pas indépendants, ils interagissent en permanence.
Parfois dans un contexte de gouvernement démocratique,
et parfois dans un contexte de gouvernement autoritaire.

L'histoire est une science, mais en perpétuelle formation.
Les disciplines adjointes (analyse du sang, archéologie, linguistique)
l'ont bouleversée à plusieurs reprises.
Elle est exercée par une cléricature fermée qui traite
des choses passées.

La mémoire des individus est limitée à leur vécu.
Elle est totalement relayée par une mémoire collective qui lui
apporte le temps long.
Elle permet aux personnes de juger les choses du présent comme
les choses du passé.

La politique est institutionnelle ou d'une manière plus diffuse,
collective.
Elle est tournée vers l'action, les conséquences, vers le futur.
Elle est exercée par des individus ou par des groupes fermés, parfois ouverts (foules).


QUELQUES QUESTIONS:

En écartant les guerres et Mai 68,
avez-vous vécu un évènement historique ?
Votre témoignage apporte-t'il un éclairage particulier à ce qu'on en sait ?

Avez-vous assisté à l'arrivée d'un objet 'historique' ?

Avez-vous assisté à un changement de coutumes 'historique' ?

L'histoire est-elle écrite par les vainqueurs ?

Peut-on écrire l'histoire en gants blancs ?

L'histoire peut-elle aider à prévoir l'avenir ?

Comment faut-il enseigner l'histoire ? dans quel but ?


QUELQUES POINTS:

Certains doctrinaires économiques ont cru pouvoir saluer
'la fin de l'histoire'.

Aux Etats-Unis il y a un musée de la Shoah.
Il n'y en a pas pour l'esclavage, ni pour le génocide indien.

Versailles est consacré 'à toutes les gloires de la France'.

M. Sarkozy envisage un musée de l'histoire de France,
'un lieu d'où on pourra interroger l'histoire de France'.

L'histoire c'est aussi dire ce que les contemporains n'ont pas vu,
ou pas retenu.

Les peuples heureux n'ont pas d'histoire. Ont-ils une mémoire ?

Le juge Garcon n'a pas pu juger Pinochet à cause du "pacte d'oubli"
de la société espagnole.

Antiquité des mémoires: F.Y.R.M.

Fusion des mémoires: le Mexique des trois cultures.

Mémoires antagonistes: Jérusalem, la Résistance.

Apaisement des mémoires: réconciliations africaines,
dialogue de Gaulle-Adenauer.

La mémoire est la gardienne de la culture: c'est donc un précieux butin.
Dites-vous lois de Descartes ou lois de Snell ?

Quelques non-dits français: la Commune, la guerre d'Espagne,
les ratonades anti-italiens, Madagascar.


QUELQUES CITATIONS:

Jean Paulhan:
Tout ce que je demande aux politiques, c'est qu'ils se contentent
de changer le monde, sans commencer par changer la vérité.

Marc Ferro:
Je conteste que l'histoire soit un procès et l'historien un juge.
L'historien doit conserver, expliciter, analyser, diagnostiquer.
Il ne doit jamais juger.

Marc Bloch:
Satanique ennemi de la véritable histoire: la manie du jugement.

Marc Bloch:
Peut-être serait-ce un bienfait, pour un vieux peuple,
de savoir plus facilement oublier. L'homme a besoin de s'adapter au neuf.

Michaël Moore:
Après tout, pourquoi connaître l'histoire de son pays
si on est destiné à devenir maître de l'univers ?

Konrad Adenauer:
L'histoire est le total des choses qui auraient pu être évitées.

Heinrich Heine:
L'historien est un prophète qui regarde en arrière.

Churchill:
Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

La phrase de Michael Moore est un peu curieuse parceque sortie de son contexte. Il n'est ni philosophe, ni historien (syndicaliste, puis écrivain et réalisateur de films documentaires)il mamalmène avec malice, ironie et provocation la civilisation et la politique américaines. C'est dans ce sens qu'il faut l'entendre.