Station "L'homme et le cosmos"

Station "L'homme et le cosmos"
Cadran solaire analemmatique - juin 2014

Contacts

Retrouvez facilement les sites Internet du Chemin du philosophe en tapant "cheminphilo" sur votre moteur de recherche Internet préféré.

Pour découvrir le Chemin du philosophe : un petit film

Pour mieux nous connaître :
site internet

Pour télécharger la brochure 2015 du Chemin du Philosophe

Pour trouver le Chemin du Philosophe : carte (avec le GPS, programmer 177, rue de Paris, Montlignon, le parking est proche)

L'adhésion à l'association implique une éthique de neutralité et de tolérance ainsi qu'une étiquette de courtoisie.
Pour adhérer à l'association ou renouveler annuellement :
Bulletin
d'adhésion

Pour nous écrire : cheminduphilosophe(arobase)wanadoo.fr



ACTIVITES DE L'ASSOCIATION

PROGRAMME DES ACTIVITES

Mise à jour 04/12/ 2017

NOS CAFÉS PHILO

Nos cafés philo fonctionnent selon les principes de respect des intelligences, de neutralité et de partage

énoncés, par exemple, sous l'onglet "Qu'est-ce?" du site de cafesphilo.org ou la vidéo

en général les derniers vendredis du mois, sauf pendant les vacances scolaires

A 20 heures, 11 rue Ferdinand Lesseps à 95570 Bouffémont Plan

(Photo +Parking derrière l’immeuble de la Poste)

La participation est libre.

Prochains cafés philo

préparés et animés par Catherine Delaunay et Pierre Haller

Vendredi 26 janvier 2018 : « Nos pensées sont-elles en notre pouvoir ? »

Vendredi 16 février 2018 : « La tolérance a-t-elle des limites ? »

Vendredi 30 mars 2018 : « Le transhumanisme est-il une opportunité ou menace ? »

ooo

+ Vendredi 9 février 2018 à 20 h 00

Entretien avec Pierre Péan, journaliste enquêteur :

« Témoignages sur les relations des médias avec la politique »

au Centre culturel - Salle des arts plastiques - 1, rue Jean-Baptiste Clément –à F 95570 BOUFFEMONT.

Localisation http://tinyurl.com/philobouffemont

ooo

lundi 5 décembre 2016

Compte rendu du café philo du 3 décembre 2016 à la médiathèque d'Ermont, la vie.




Café philo : « Risquons-nous de passer à côté de notre vie ? »

Nous étions quelque 32 personnes à participer à ce café philo le samedi 3 décembre 2016 de 17 h 30 à 19 h 30 à la médiathèque André Malraux d’Ermont (Val d’Oise). Il s’agit du troisième café philo dans cette médiathèque. Le dernier, tenu le 23 janvier 2016, avait pour thème « Qu’est-ce que l’intérêt général ? »
Ces cafés philo font désormais partie d’une action du Pôle philo des médiathèques de Valparisis. D’autres café philo, cours d’initiation à la philo et conférences sont prévus pour 2017 dans ces médiathèques, notamment à Ermont, Eaubonne et Saint-Leu-la-Forêt. Les programmes seront prochainement consultables sur leurs sites Internet ainsi que sur le nôtre.

Ce compte rendu ainsi que les interventions de Catherine Delaunay et de Pierre Haller, qui ont préparé et animé ce café philo sont téléchargeables ici.
ooo
Paroles entendues lors du débat
-         La question se pose-t-elle pour tout le monde ? On peut vivre sans se la poser. N’est-elle pas un luxe de riches ou de gosses gâtés ?
-         Il ne faut pas se poser la question, il faut vivre, aller quelque part.
-         Il y a moins de suicides en temps de guerre qu’en temps de paix. Le suicide a des dimensions individuelles mais aussi culturelles.
-         Il faut choisir et s’adapter. Mais ce n’est pas une obligation absolue.
-         On ne passe jamais à côté de sa vie.
-         Il faut être conscient pour exercer son libre-arbitre.
-         La vie nous est imposée.
-         Il faut avoir conscience de nos rêves et que nos rêves ne sont que des rêves.
-         Il y a des âges de la vie où l’on ne pose pas cette question.
-         Il ne faut pas confondre réussir sa vie et réussir dans la vie.
-         Il faut avoir suffisamment confiance en soi pour suivre son intuition.
-         L’intuition s’oppose au libre-arbitre qui vient de l’inconscient
-         Il y a des règles à respecter. La liberté n’est jamais totale.
-         Le pire, c’est quand il n’y a pas de mouvement. La vie, c’est le mouvement.
-         La vie risque-t-elle de passer à côté de moi ?
-         En conduisant ma voiture, j’ai une destination mais je respecte le code de la route et les contraintes.
-         La vie est-elle quantifiable ou qualifiable ? Y-a-t-il des critères objectifs ?
-         On peut toujours faire quelque chose. Il faut aimer la vie.
-         Il y a la vie et l’idée qu’on s’en fait.
-         Parfois nos décisions sont prises avant que nous n’en ayons conscience.  
-         Lorsqu’on prend une décision, les jeux sont parfois déjà faits.
-         Notre vie aurait pu ne pas être.
-         Vivre est une chose rare. Beaucoup de gens ne font qu’exister.

-         J’ai ressenti du pessimisme dans ce débat. Pour quoi, pour qui suis-je prête à sacrifier ma vie ?
-         Y-a-t-il moyen de ne pas passer à côté de sa vie ?
-         La question n’ pas de sens, mais il faut se la poser pour développer son sens critique.
-         Je préfère vivre l’instant présent.
-         Ecouter sa raison et ses émotions.
-         Ce sont les cartésiens qui se posent cette question et pas les autres.
-         La question intéresse à partir d’un certain âge.
-         Il ne faut pas être trop pessimiste.
-         Il ne faut pas sans cesse se poser la question.
-         Donner un sens à sa vie est essentiel même si la vie conduit à la mort.
-         On peut passer à côté de sa vie parce qu’on fait corps avec ce qui empêche de vivre. On peut passer à côté de la femme de sa vie.
-         On a plusieurs vies : professionnelle, familiale, amoureuse.
-         Le sujet est impitoyable, culpabilisant et il fait froid dans le dos.
-         Vivre, c’est quoi ?  

ooo

dimanche 4 décembre 2016

Promenade d’hiver sur le Chemin du philosophe le 4 décembre 2016. Silences.






Nous étions quelque 35 personnes à participer ce dimanche matin 4 décembre 2016 de 10 h à 12 h 30 à la promenade d’hiver annuelle sur le Chemin du philosophe en forêt domaniale de Montmorency (Val d’Oise). Le temps était ensoleillé et froid. L’étang du château de la chasse avait gelé pendant la nuit.

Des exposés courts ont illustré différents aspects, certains symboliques, du thème « Les silence de l’hiver ».
Ces exposés sont regroupés dans un document téléchargeable sous https://goo.gl/bmGIi6
- Présentation de la promenade – château de la chasse - Catherine Delaunay.
- Le silence : aspects scientifiques – station Cosmos – Philippe Hartmann.
- Le silence dans la nature en hiver – station l’homme et la nature – Christine Chauvois.
- Le silence : aspects philosophiques et littéraires – station l’homme et la société - Catherine Delaunay.
 - Les silences et la conscience – station fontaine Sainte-Radegonde – Pierre Haller.
- Poème : « Laisse parler les pierres » de Jeannine Dion-Guérin, dit par Danielle Roslagadec
Extraits des poèmes ont été dits par Patrick Liautaud.
Un petit goûter à la station « L’homme et la nature » a été bienvenu pour réchauffer les corps et contribuer à la convivialité.
Sur cette station, nous avons composé une petite exposition d’œuvres picturales pour  illustrer ce thème du silence. On peut revoir ces œuvres sur le diaporama téléchargeable sous https://goo.gl/RHPV7D .

 Eros Harpocrate - 50 av. J.C.