Station "L'homme et le cosmos"

Station "L'homme et le cosmos"
Cadran solaire analemmatique - juin 2014

Contacts

Retrouvez facilement les sites Internet du Chemin du philosophe en tapant "cheminphilo" sur votre moteur de recherche Internet préféré.

Pour découvrir le Chemin du philosophe : un petit film

Pour mieux nous connaître :
site internet

Pour télécharger la brochure 2015 du Chemin du Philosophe

Pour trouver le Chemin du Philosophe : carte (avec le GPS, programmer 177, rue de Paris, Montlignon, le parking est proche)

L'adhésion à l'association implique une éthique de neutralité et de tolérance ainsi qu'une étiquette de courtoisie.
Pour adhérer à l'association ou renouveler annuellement :
Bulletin
d'adhésion

Pour nous écrire : cheminduphilosophe(arobase)wanadoo.fr



ACTIVITES DE L'ASSOCIATION

PROGRAMME DES ACTIVITES

Mise à jour 04/12/ 2017

NOS CAFÉS PHILO

Nos cafés philo fonctionnent selon les principes de respect des intelligences, de neutralité et de partage

énoncés, par exemple, sous l'onglet "Qu'est-ce?" du site de cafesphilo.org ou la vidéo

en général les derniers vendredis du mois, sauf pendant les vacances scolaires

A 20 heures, 11 rue Ferdinand Lesseps à 95570 Bouffémont Plan

(Photo +Parking derrière l’immeuble de la Poste)

La participation est libre.

Prochains cafés philo

préparés et animés par Catherine Delaunay et Pierre Haller

Vendredi 26 janvier 2018 : « Nos pensées sont-elles en notre pouvoir ? »

Vendredi 16 février 2018 : « La tolérance a-t-elle des limites ? »

Vendredi 30 mars 2018 : « Le transhumanisme est-il une opportunité ou menace ? »

ooo

+ Vendredi 9 février 2018 à 20 h 00

Entretien avec Pierre Péan, journaliste enquêteur :

« Témoignages sur les relations des médias avec la politique »

au Centre culturel - Salle des arts plastiques - 1, rue Jean-Baptiste Clément –à F 95570 BOUFFEMONT.

Localisation http://tinyurl.com/philobouffemont

ooo

samedi 25 juin 2016

Compte rendu du café philo 24 juin 2016. Bénévolat.





Nous étions 34 personnes à participer à ce café philo, le vendredi 24 juin 2016 au centre culturel de Bouffémont (Val d’Oise), sur le thème :
« Le bénévolat : pour quoi ? Pour qui ? »
Nous avons choisi ensemble les thèmes des prochains cafés philo.
-         Vendredi 30 septembre 2016 : « Peut-on vivre en société sans interdits ? »
-         Vendredi 14 octobre 2016 : «  Travailler moins, est-ce vivre mieux ? »
-         Vendredi 25 novembre 2016 : « Les rêves empêchent-ils la lucidité ? »

Télécharger les présentations, de Catherine Delaunay, Tanios Saïd et de Pierre Haller, ainsi que le poème de et par Arlette Coutin.
ooo

Paroles entendues

-         Le bénévolat n’est pas anodin.
-         Dans toute transaction humaine il y a choix et gain réciproque.
-         Le bénévolat est né de la révolution industrielle.
-         J’ai eu de la chance dans la vie, j’ai envie de partager avec les autres. Le partage est un plaisir.
-         Une mère de famille est aussi une bénévole. La récompense est de voir l’enfant debout.
-         On confond faire le bien et le bénévolat. Le militant promeut sa vision du monde. Le bénévole aide.
-         L’action collective rapporte plus que l’individuelle.
-         L’humilité est importante. Les luttes de pouvoir desservent les associations.
-         Les modalités d’exercice du pouvoir dépendent de la taille de l’association.
-         Le bénévolat est une affaire de personnes. On fait du bénévolat en fonction d’une vision du monde.
-         Une grosse association est gérée comme une entreprise.
-         Comme handicapé, je bénéficie du bénévolat d’autres personnes, mais j’en exerce aussi en jouant de la musique, dans les maisons de retraite par exemple.
-         La militance politique perturbe parfois les associations humanitaires.
-         On est toujours la part de quelqu’un d’autre et d’un tout.
-         Aux Etats-Unis, la participation à une action bénévole est normale. En France on a tendance à se remettre à l’Etat providence, que l’on critique par ailleurs.
-         Le bénévolat c‘est donner du temps. La bénévolance, c’est par exemple porter secours à des persécutés.
-         Les personnes secourues ne pas toujours en position de demande.
-         Le bénévolat n’est pas une sinécure, notamment quand on est bénévole dans une structure de salariés, comme c’est le cas d’un bénévole qui fait du soutien scolaire dans une école, ou d’un visiteur dans les maisons de retraites, hôpitaux ou prisons.
-         Il peut y avoir conflit dans une association lorsque le bénévole est beaucoup plus ou beaucoup moins compétent que le salarié qui exerce la même tâche.
-         Le bénévolat sera toujours nécessaire à côté du rôle de l’Etat.

-         Les gens ne s’impliquent pas par ignorance et indifférence.
-         L’engagement n’est que personnel.
-         Le bénévolat exercé localement permet de s’assurer du résultat de l’action.
-         Beaucoup de besoins ne seraient pas comblés sans le bénévolat.
-         La récompense est la satisfaction de l’autre et la connivence mystérieuse qui s’établit.
-         Je fais du bénévolat pour le plaisir et pour le résultat.
-         Le bénévolat va de soi.
-         Mettre mes compétences au service des autres selon mes valeurs.
-         Le problème des associations aujourd’hui est qu’il y a de moins en moins d’exécutifs. La gouvernance demande davantage de professionnalisation et de formation.
-         J’ai constaté des différences d’attitudes vis-à-vis du bénévolat dans le monde catholique et protestant.
-         Rechercher du sens à la vie, besoin d’exister à travers le bénévolat.
-         On peut calmer sa souffrance en donnant du bonheur aux autres.
-         Il faut se connaître soi-même pour être efficace.
-         Le bénévolat aujourd’hui se substitue à la solidarité naturelle des anciennes sociétés.
-         En élevant mes enfants, j’ai travaillé pour la société.
-         J’ai été déçue par mes activités au conseil municipal de ma commune.
-         On ne s’ennuie jamais comme bénévole.
-         Le bénévolat découle des sentiments naturels de compassion et d’empathie. La révolution de l’amour par la mondialisation nous fait partager les souffrances de toute la planète. Jusqu’où ?
-         Il faut un équilibre des tâches entre le bénévole et le salarié.
-         Le bénévolat est le service après vente du libéralisme économique.
-         Les intervenants du café philo sont des bénévoles, les participants aussi.
-         Lors des récentes inondations, on a observé des solidarités spontanées dans les villages.
-         Les dons en argent accompagnent le bénévolat.
-         Les bénévoles sont une richesse.
-         Il y a tellement d’inégalité qu’on ne peut pas ne rien faire.
-         J’ai toujours été bénévole à cause de mon histoire, de mes valeurs et de ma vision du monde.
-         J’ai beaucoup reçu. J’apporte ma part.
-         Etre utile socialement. Mais où est la relève ?
-         Nous avons tous une communauté de destin. Vivre c’est être utile aux autres.
-         Accomplir sa vie.
-         Il faut trouver la juste synergie entre les actions de l’Etat, des associations et des personnes.
-         Il faut respecter ceux à qui on donne.


lundi 13 juin 2016

Promenade sur le Chemin du philosophe le 13 juin 2016 avec « Plaine de vie »




Une dizaine de personnes ont participé ce 13 juin à une promenade  de découverte pour des employés de « Plaine de vie ». L’objectif de Plaine de Vie est l’insertion sociale et professionnelle de personnes éloignées de l’emploi à partir de travaux de nature.


dimanche 12 juin 2016

Promenade sur le Chemin du philosophe le 12 juin 2016 avec SNC





Une quinzaine de personnes a participé ce dimanche 12 juin 2016 à une promenade en forêt  commentée  autour des thèmes philosophiques des panneaux sur le Chemin du philosophe. Il s’agissait d’une demande de la section SNC (Solidarités nouvelles face au Chômage) de Bouffémont, destinée aux accompagnants et aux  accompagnés de cette démarche de solidarité avec les chercheurs d'emploi.