Station "L'homme et le cosmos"

Station "L'homme et le cosmos"
Cadran solaire analemmatique - juin 2014

Contacts

Contacts

Retrouvez facilement les sites Internet du Chemin du philosophe en tapant #cheminphilo ou "cheminphilo" sur votre moteur de recherche Internet préféré.

Pour découvrir le Chemin du philosophe : un petit film

Pour mieux nous connaître : site internet

Pour télécharger la brochure 2015 du Chemin du Philosophe

Pour trouver le Chemin du Philosophe : carte (avec le GPS, programmer 179, rue de Paris, Montlignon, le parking est proche)

L'adhésion à l'association implique une éthique de neutralité et de tolérance ainsi qu'une étiquette de courtoisie.
Pour adhérer à l'association ou renouveler annuellement : Bulletin d'adhésion

Pour nous écrire : cheminduphilosophe(arobase)wanadoo.fr

LES ACTIVITES DE L'ASSOCIATION

PROGRAMME DES ACTIVITES

Mise à jour 30/06/2018

NOS CAFÉS PHILO

Nos cafés philo fonctionnent selon les principes de respect des intelligences, de neutralité et de partage

énoncés, par exemple, sous l'onglet "Qu'est-ce?" du site de cafesphilo.org ou la vidéo

en général les derniers vendredis du mois, sauf pendant les vacances scolaires

A 20 heures, Centre Lesseps - 11 rue Ferdinand Lesseps à 95570 Bouffémont Plan

(Photo +Parking derrière l’immeuble de la Poste)

La participation est libre.

Prochains cafés philo

préparés et animés par Catherine Delaunay et Pierre Haller

Vendredi 28 septembre 2018 à 20 h : « Avons-nous besoin de héros ? »

Vendredi 19 octobre 2018 à 20 h : « Les vertus de l’échec ».

Vendredi 30 novembre 2018 à 20 h : « Une humanité sans guerres ? »

ooo

AUTRES ACTIVITES

ooo

ACTIVITES AVEC NOS AMIS ET CONNAISSANCES

Programme « Tous philosophes » avec le Pôle Philo

des Médiathèques de Valparisis

Il convient de s’inscrire par téléphone

+ Cafés philo préparés et animés par Catherine Delaunay et Pierre Haller

- Samedi 06 octobre 2018 à 15 h Médiathèque d’Ermont

9, rue de la République. Tél. : 01 34 44 19 99.

« Le corps est-il un instrument ou un obstacle à notre liberté ? »

dimanche 26 avril 2015

Compte rendu du café philo du 24 avril 2015 ; fanatisme





Nous étions vingt-deux personnes à participer à ce café philo, le vendredi 24 avril  2015, au centre culturel de Bouffémont, sur le thème : «Expliquer le fanatisme ? Y faire face ?»

 ooooooooooo

Télécharger les contributions de Catherine Delaunay (en préparation) et de Pierre Haller, ainsi que le poème d'Arlette Coutin.

ooooooooooo

Paroles entendues

-         Hitler ne tolérait pas qu’on justifiât ses thèses, qu’il considérait comme des vérités en soi.
-         Le comportement fanatique de meute se constate dans les stades de football, dans les concerts de rock. La meute dépersonnalise.
-         Hitler et Staline étaient des pauvres types, mais il est incompréhensible que des millions de gens les aient suivis, y compris des intellectuels. Les diplômes ne préservent pas du fanatisme.
-         Le fanatisme est complexe. Les jeunes recrues américaines pendant la guerre du Vietnam (1955-1975) tuaient fanatiquement les Viêt-Congs qu’ils ne connaissaient pas. En même temps, le président américain Johnson initiait des actions humanitaires.
-         Pour Freud, les pulsions de vie et de mort, Eros et Thanatos, sont liées.

-         Le véritable bourreau est la foule au pied de l’échafaud.
-         Il y a ceux qui croient savoir et ceux qui sont en recherche.
-         On peut craindre d’être pris en otage par ceux qui ont des certitudes.
-         L’art est parfois iconoclaste.
-         Le fanatisme est aussi une réponse contre le relativisme et une recherche d’absolu, de transcendance et d’identité. C’est un désir de revenir à une vérité originelle.
-         Le problème est que le fanatique impose sa vérité aux autres.
-         Il y a le fanatique intelligent, machiavélique et le fanatique mouton.
-         Le fanatisme islamique est une lutte contre les pouvoirs autoritaires. La religion n’est qu’un prétexte. Le projet est très logique et dispose de gros moyens.
-         Tout fanatisme cache une lutte de pouvoir.
-         C’est une volonté de puissance et de vérité.
-         Les cours du pétrole suivent les événements guerriers.
-         Le fanatique intelligent ne va pas jusqu’au bout.

Y faire face
-         Il faut faire face par la connaissance, en construisant la fraternité par des rencontres interreligieuses.
-         Il faut instruire les moutons, pour les fanatiques intelligents, c’est plus difficile.
-         Il faut arrêter de mettre les religions en avant.
-         Fraternité, oui mais les forces des ténèbres reviennent toujours.

-         La politique très répressive de Singapour porte ses fruits en matière de sécurité.
-         Tout être a besoin d’amour.
-         Le fanatisme est une pathologie. Les nations ont été construites sur le fanatisme, mais aussi sur l’empathie.
-         Lecture de l’article « Fanatisme » de Voltaire du « Dictionnaire philosophique portatif, 1764 ».
-         Le fanatisme, c’est le refus de la souffrance.
-         Locke : « Face au fanatisme, la raison doit être notre dernier refuge. »
-         En France, les fanatiques sont encore pour le moment marginaux.
-         L’Europe est moins touchée par le fanatisme que le reste du monde.
-         Krisnamurti : « Soyons notre propre guide. »
-         Nous ne vivons pas dans un monde de bizounounours. Il faut repérer les fanatiques.
-         Le sacré et la transcendance, c’est la mort et la vie.
-         On souhaite que le fanatisme reste à la marge, mais c’est mal parti.
-         Est-ce qu’on est un héros lorsqu’on donne la mort ? Le fanatique ne met aucune distance entre son être et ses croyances.
-         On comprend ceux qui partent, ici il n’y a plus de cause à défendre.
-         En France nous récoltons les fruits de la colonisation.
-         Il faut aussi se méfier de la raison.
-         «  Ils ont voulu nous enterrer, ils ne savaient pas que nous étions des graines. »
-         Après de siècles d’hostilités entre catholiques, juifs et protestants en Europe, les relations sont largement pacifiées aujourd’hui. On peut venir à bout du fanatisme quand on veut.
    

Aucun commentaire: