Station "L'homme et le cosmos"

Station "L'homme et le cosmos"
Cadran solaire analemmatique - juin 2014

Contacts

Retrouvez facilement les sites Internet du Chemin du philosophe en tapant "cheminphilo" sur votre moteur de recherche Internet préféré.

Pour découvrir le Chemin du philosophe : un petit film

Pour mieux nous connaître :
site internet

Pour télécharger la brochure 2015 du Chemin du Philosophe

Pour trouver le Chemin du Philosophe : carte (avec le GPS, programmer 177, rue de Paris, Montlignon, le parking est proche)

L'adhésion à l'association implique une éthique de neutralité et de tolérance ainsi qu'une étiquette de courtoisie.
Pour adhérer à l'association ou renouveler annuellement :
Bulletin
d'adhésion

Pour nous écrire : cheminduphilosophe(arobase)wanadoo.fr



ACTIVITES DE L'ASSOCIATION

PROGRAMME DES ACTIVITES

Mise à jour 23/11/ 2017

NOS CAFÉS PHILO

Nos cafés philo fonctionnent selon les principes de respect des intelligences, de neutralité et de partage

énoncés, par exemple, sous l'onglet "Qu'est-ce?" du site de cafesphilo.org ou la vidéo

en général les derniers vendredis du mois, sauf pendant les vacances scolaires

A 20 heures, 11 rue Ferdinand Lesseps à 95570 Bouffémont Plan

(Photo +Parking derrière l’immeuble de la Poste)

La participation est libre.

Prochains cafés philo

préparés et animés par Catherine Delaunay et Pierre Haller

Vendredi 24 novembre 2017 à 20 h : « La reconnaissance : une valeur ou un leurre ? »

ooo

Sortie d’hiver

+ Dimanche 3 décembre 2017 de 10 h à 12 h 30 : Sortie d’hiver annuelle sur le Chemin du philosophe en forêt domaniale de Montmorency

sur le thème : « Passer l’hiver». Rendez-vous devant Château de la chasse.

ooo

+ Vendredi 9 février 2018 à 20 h 00

Entretien avec Pierre Péan, journaliste enquêteur :

« Témoignages sur les relations des médias avec la politique »

au Centre culturel - Salle des arts plastiques - 1, rue Jean-Baptiste Clément –à F 95570 BOUFFEMONT.

Localisation http://tinyurl.com/philobouffemont

ooo

ACTIVITES DE NOS AMIS ET CONNAISSANCES

ooo

+ Vendredi 24 novembre 2018 à 20 h 00 Radio Delta émission en direct (postcastable) avec Jean-Paul Ricker

à propos de Pierre Simon et le 50ème anniversaire de la loi Neuwirth sur la contraception.

samedi 29 novembre 2014

Compte rendu du café philo du 28 novembre 2014 - Science







Nous étions trente-deux personnes à participer à ce café philo, le vendredi 28 novembre 2014, au centre culturel de Bouffémont, sur le thème : « La science pourrait-elle sauver le monde ? »
Les thèmes des prochains cafés philo ont été choisis :
Vendredi 30 janvier 2015 : « La démocratie a-t-elle besoin d’élites ? »
Vendredi 27 février 2015 : « Avons-nous besoin de sens pour vivre ? « 
Vendredi 27 mars 2015 : «  La dignité de la personne est-elle primordiale ? »

Wladimir Gutowski a rapporté des citations, reproduites à la fin de cet article, du philosophe polonais Leszek Kolakowski en vue d’une conférence lors du voyage à Cracovie en mars 2015.
Arlette Coutin et Jeannine Dion Guérin ont lu leurs poèmes reproduits à la fin de cet article.


oooooooooooooooo
Télécharger les présentations  
de Catherine Delaunay et de Pierre Haller 
ainsi que les poèmes d'Arlette Coutin, de Jeannine Dion-Guérin et le texte de Kolakowski.

oooooooooooooooo

Propos entendus

-         Il faut distinguer les découvertes et les inventions. L’électricité est une découverte, le moteur électrique est une invention.
-         Les sciences fondamentales relèvent de l’esprit de découverte.
-         Le monde ce n’est que l’humanité. La science n’est pas suffisante pour sauver le monde, l’ignorance certainement pas.
-         La science n’a pas de pouvoir en soi.
-         Entre la découverte et l’invention il y a le processus d’essai-erreur. Comment éviter l’apprentissage par la catastrophe ?
-         L’évolution du climat est à la fois naturelle et due à l’action de l’homme.
-         L’environnement est hostile et créateur de vie à la fois.
-         L’homme n’a que sa science à disposition. Il se prend  pour Dieu.
-         Au 20è siècle, la foi en la science s’est estompée.
-         Dans le passé on a fait croire que l’avenir sera nécessairement meilleur. Aujourd’hui le progrès nous échappe.
-         Nous sommes des apprentis sorciers.
-         Le progrès ne nous échappe pas. L’esclavage n’a pas été supprimé pour des raisons morales mais parce que la machine a été plus efficace.
-         Selon Hans Jonas (1903-1993), l’archétype de la responsabilité c’est celle du père vis-à-vis de l’enfant.
-         Plus on a de connaissances, plus on a de responsabilités.
-         Si un savant arrête ses recherches pour des raisons éthiques, un autre va continuer.
-         Les nouveaux outils sont au service de qui ? Le problème est industriel et politique.
-         Il y a l’auto- responsabilité de chacun dans son âme et conscience.
-         La science est inscrite dans l’âme humaine.
-         Les gens qui ont travaillé sur l’atome, ne pensaient pas à la bombe. Mais ceux qui travaillent aujourd’hui sur les cellules souches savent de quoi il retourne.
-         Le développement exponentiel de la science n’est pas maîtrisable. 
-         Jacques Testart (né en 1939) aurait dû aller au bout de ses recherches en biologie, il n’est pas responsable de ce qu’on en aurait fait.
-         En matière de responsabilité scientifique chacun est libre de choisir son camp politique ou éthique.
-         Faust se damne parce que la pulsion de savoir peut conduire à n’importe quoi. Le savant n’est pas l’idéal de la perfection.
-         Lise Meitner (1878-1968), physicienne à l’origine de la compréhension du mécanisme de fission de l’atome, a déploré la tiédeur de ses illustres collègues vis-à-vis du régime nazi. 
- Le scientifique n'est ni le pyromane ni le pompier de la société.
-         Il faut des catastrophes pour devenir responsable.
-         Jusqu’à présent, les catastrophes étaient réversibles. Le changement climatique peut être irréversible à l’échelle de l’humanité.
-         Le chercheur n’obéit pas, il consent.
-         Pour l’homme de Neandertal (éteint il y a 28000 ans), la catastrophe a été irréversible.
-         Toute science doit être en adéquation avec le bien de l’homme.
-         Selon Elias Canetti (1905-1994), tout progrès social est une grande injustice. Nos illusions nous trompent jamais, mais mentent toujours.
-         Ce sont les sociétés avec l’aide de la science qui sauveront le monde.
-         Le philosophe David Hume (1711-1776) se disait plus préoccupé par une égratignure à son doigt qu’à la fin du monde.
-         Dans chaque scientifique il y a un homme.
-         Je suis très pessimiste quant au sauvetage du monde.
-         La science sans conscience n’est que ruine de "l’homme"... Dans le mot conscience, il y a le mot...
-         Il est déjà difficile de vivre en ce monde, alors le sauver...La science relève de trois
aspects : physique – intellectuel – moral. Elle est une catastrophe morale.
-         La vie est embellie par tout ce que la science permet.
-         La science propose, l’homme dispose.
-         Sans la science, le monde est perdu. Mais est-ce que l’homme évoluera aussi vite que la science ?
-         L’individu se considère au centre du monde et il veut survivre. Un enfant n’a pas besoin de science.
-         Tout ce que l’homme fait, il peut le défaire.
-         La démocratie doit évoluer.
-         Pourquoi l’homme serait-il la seule espèce à ne pas disparaître un jour ?
-         C’est bien l’homme qui sauvera le monde.
-         L’homme doit accepter d’être mortel et solidaire
-         Le progrès humain et l’éducation sont corrélés.
-         Des milliards de personnes attendent de la science des solutions à leurs problèmes. Nous sommes sceptiques à bon compte. Nous avons été trop pessimistes.
-         Les cafés philo sauveront le monde.
-         La science est récupérée par les pouvoirs financiers.
-         L’essentiel échappe à la science.
-         Les gens ne réagissent que devant le désastre.
-         Il ne devrait y avoir des outils scientifiques de solidarité et pas que militaires.
-         L’accélération des sciences s’appuie sur leurs acquis.
-         La technoscience suit sa propre logique et ne s’occupe pas de morale.
-         Selon Platon (-428 à -347), Prométhée a oublié de prendre en compte le sens moral.

-         Il faut user de la science à bon escient.
-         L’homme est embarqué en radeau sur la rivière sans retour de la science et de la technoscience ; à lui de se débrouiller.
-         Citations d’ Edgar Morin (né en 1921)  dans « Science avec conscience »:
+ « Les scientifiques produisent un pouvoir sur lequel ils n'ont pas de pouvoir, mais qui relève des instances déjà toutes-puissantes, aptes à utiliser à fond les possibilités de manipulation et de destruction issues du développement même de la science. »

« La science est une affaire trop sérieuse pour être laissée uniquement entre les mains des scientifiques. Je dirai de plus que la science est devenue trop dangereuse pour être laissée aux mains des hommes d'État et des Etats. Autrement dit, la science est devenue un problème civique, un problème des citoyens. »



vendredi 21 novembre 2014

Compte rendu du café philo du 20 novembre 2014 à L'Isle Adam - Egalité




Ce jeudi 20 novembre 2014, nous étions une vingtaine de personnes à participer à ce café philo organisé par l’association Lélia de L’Isle Adam (Val d’Oise), sur le thème "L'égalité, un mythe ou une réalité". Il était animé par Catherine Delaunay et Pierre Haller. Il s’est déroulé selon le schéma habituel des cafés philo du Chemin du philosophe. Il s’agissait d’un thème déjà  abordé au café philo du 27 septembre 2013 à Bouffémont. Les présentations du sujet ont été pour l’essentiel semblables à celles rapportées sur ce blog à cette date.

Voici quelques paroles entendues au cours des échanges du public de L’Isle Adam.

-         Bien que différents, nous sommes égaux vis-à-vis de la loi.
-         La similitude n’est pas l’égalité.
-         La notion d’égalité, comme celle de liberté, a évolué au cours des âges.
-         Pour le sociologue Pierre Rosenvallon, (né en 1948) les trois obstacles à l’égalité sont aujourd’hui : la reproduction sociale, le modèle de croissance illimitée, la ségrégation urbaine.
-         L’égalitarisme est le contraire de l’égalité.
-         L’homme est instinctivement inégalitaire. Il est aussi un être de culture qui doit l’aider à maîtriser les instincts. Il faut se méfier de l’idée « inhérent à la nature humaine ».
-         L’équité n’est pas qu’un impératif moral, mais aussi pragmatique.

-         Les droits politiques ne sont effectifs que dans une relative égalité économique.
-         Le mérite, c’est l’effort.
-         Dans l’Administration l’effort a disparu chez bien des fonctionnaires....
-         En Indonésie, le bonheur n’est pas lié à l’argent ni à l’égalité matérielle.
-         La croissance du niveau de vie fait croître l’exigence d’égalité.
-         Reconnaître l’inégalité est source de bonheur et moyen de lutter contre.
-         Les égalités publiques ont toujours connu des cycles. Depuis deux siècles, elles suivent un effet yo-yo.
-         Parlons du malheur social. Il faut s’interroger sur le sens de la vie collective.
-         4,5 millions de Français vivent avec le RSA.
-         Le problème, ce n’est pas les riches, mais la lutte contre la misère croissante.
-         On essaie de nous démontrer que les inégalités sont normales.
-         L’inégalité est le moteur de la société.
-         Il faut des règles pour que la compétition soit juste.
-         L’Internet et la diffusion mondiale de l’information ont changé la donne.
-         Le Japon est un système féodal adapté au capitalisme.
-         Et l’égalité dans le couple, dans tout ça ?

-         L’égalité, c’est le respect de la différence.
-         L’égalité, c’est une utopie. Notre république est une monarchie qui nous manipule.
-         L’astrologie nous dit que nous entrons dans une ère nouvelle. Une purification s’installe.
-         Il faut cesser de penser en termes de rapports de force.  On peut penser autrement.
-         Parlons de l’identité de l’individu.
-         On peut décider de reconnaitre la valeur de chacun.
-         Il faut réévaluer le système éducatif qui entérine et crée des inégalités.
-         Il y a de plus en plus de différences entre les enfants d’une même classe.
-         C’est l’amour qui sauvera tout.
-         Chacun voit le monde à travers ses propres filtres.
-         Il y aura toujours des riches et des pauvres.
-         L’esclavage a été aboli, mais il existe toujours.
-         La société ne sera jamais parfaite, mais il faut lutter pour.
-         L’augmentation des inégalités est létale pour l’humanité.
-         Le thème de l’équité est un cache-sexe.
-         Le balancier de l’histoire va et vient. Aujourd’hui on dénonce les paradis fiscaux. Les inégalités viennent de la surpopulation. Les solutions passent par l’éducation. Les démocraties se développent dans le monde.
-         Les sociétés progressent.
-         L’égalité existe en théorie mais pas en pratique.
-         La discrimination positive a eu de bons résultats pour les minorités.
-         L’égalitarisme a fait beaucoup de mal. L’égalité est un combat en soi et hors de soi.
-          Un conte soufi, qui existe aussi en version juive : « L'homme en quête de sens priait quand l'infirme, le clochard et le vaincu passèrent près de lui. En les voyant, le saint homme plongea dans une profonde prière et dit : 'Mon Dieu, comment un créateur aimant peut-il voir ces choses sans rien faire ?'Et après un long silence, Dieu répondit : J'ai fait quelque chose, je t'ai fait, toi pour que tu t’en occupes. »