Station "L'homme et le cosmos"

Station "L'homme et le cosmos"
Cadran solaire analemmatique - juin 2014

Contacts

Retrouvez facilement les sites Internet du Chemin du philosophe en tapant "cheminphilo" sur votre moteur de recherche Internet préféré.

Pour découvrir le Chemin du philosophe : un petit film

Pour mieux nous connaître :
site internet

Pour télécharger la brochure 2015 du Chemin du Philosophe

Pour trouver le Chemin du Philosophe : carte (avec le GPS, programmer 177, rue de Paris, Montlignon, le parking est proche)

L'adhésion à l'association implique une éthique de neutralité et de tolérance ainsi qu'une étiquette de courtoisie.
Pour adhérer à l'association ou renouveler annuellement :
Bulletin
d'adhésion

Pour nous écrire : cheminduphilosophe(arobase)wanadoo.fr



ACTIVITES DE L'ASSOCIATION

PROGRAMME DES ACTIVITES

NOS CAFÉS PHILO

Nos cafés philo fonctionnent selon les principes de respect des intelligences, de neutralité et de partage

énoncés, par exemple, sous l'onglet "Qu'est-ce?" du site de cafesphilo.org ou la vidéo

en général les derniers vendredis du mois, sauf pendant les vacances scolaires

A 20 heures, 11 rue Ferdinand Lesseps à 95570 Bouffémont Plan

(Photo +Parking derrière l’immeuble de la Poste)

La participation est libre.

Prochains cafés philo

préparés et animés par Catherine Delaunay et Pierre Haller

Vendredi 20 octobre 2017 : « Qu’est-ce que la normalité ? »

Vendredi 24 novembre 2017 : « La reconnaissance : une valeur ou un leurre ? »

ooo

Programme 2017 de « TOUS PHILOSOPHES ! »

avec le Réseau des médiathèques de Val Parisis

Télécharger le programme 2017 « Tous philosophes » ou voir sur le site Internet de ces médiathèques.

+ Cafés philo préparés et animés par Catherine Delaunay et Pierre Haller

- Samedi 4 novembre 2017 à 15 h : Médiathèque d’Ermont. « L’autre et moi ».

ooo

Sortie familiale

- Samedi 14 octobre 2017 de 14 h 30 à 16 h 30 : Sortie familiale sur le Chemin du philosophe en forêt avec jeux pour les enfants de 6 à 12 ans. Ouvert à tous.

Rendez-vous à 14 h 30 devant le Château de la chasse . Renseignements chriseeb@free.fr

ooo

Sortie d’hiver

+ Dimanche 3 décembre 2017 de 10 h à 12 h 30 : Sortie d’hiver annuelle sur le Chemin du philosophe en forêt domaniale de Montmorency sur le thème : « Passer l’hiver». Rendez-vous devant Château de la chasse.

dimanche 27 mai 2012

Compte rendu du café philo du 25 mai 2012







Nous étions quarante-cinq ce vendredi 25 mai 2012 au centre culturel de Bouffémont (Val d’Oise) pour débattre du sujet : « Peut-on rire de tout ? ». Afin de ne pas rester dans les trop sérieux discours de nombreux philosophes sur le rire, la soirée a été étayée de quelques histoires drôles.
L’image de « La vache qui rit » pourrait résumer la teneur des débats. Le rire est une mise en abyme de notre condition humaine et il permet de supporter les vacheries de la vie pour la trouver après tout tendrement bonne.

oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

On rit sur des faits, parfois à partir de clichés, notamment pour stigmatiser des catégories de gens. Les régimes totalitaires organisent collectivement le rire et les larmes, comme récemment en Corée du Nord. Les débats se sont bâtis autour de trois aspects : 1) Qu’est-ce le rire ? De quoi rit-on ? Qu’est-ce qui est risible ? 2) L’ambiguïté du rire. 3) Pourquoi la loi fixe-t-elle des limites au rire ?

 Le rire a connu bien des vicissitudes dans l’histoire. Platon a condamné le rire au motif qu’il se réalise aux dépens des autres. Pour Cicéron, il ne faut pas rire de la misère des autres. Au Moyen-âge, le rire est péché et diabolisé. Saint Thomas d’Aquin élabore une casuistique du rire. Il cite la Bible : « Malheur à vous qui riez, car vous pleurerez » (Lc 6,25). (Mais l’Evangile dit aussi : « Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous rirez » (Lc 6,21 ;o)). Thomas cite également Saint Jean Chrysostome, pour qui « ce n’est pas Dieu, mais le diable qui inspire de jouer ». Saint Ambroise commente : «Je pense donc qu’il faut s’abstenir non seulement de l’excès, mais même de tout usage de la plaisanterie ». A la Renaissance, le prêtre catholique Rabelais réhabilite le rire. Aux 17è et 18è siècles, les philosophes Spinoza, Descartes ou Voltaire attribuent au rire des vertus positives. Au 20è siècle, Freud, considère que l’humour est une part entière de l’activité psychique dans « Le trait d'esprit et sa relation à l'inconscient » (1905).

oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

La gélotologie est la science qui étudie très sérieusement le rire. Plusieurs pays, financent des chaires universitaires, des programmes de recherches, des colloques, des universités d’été et de savantes publications sur le sujet.
Voici quelques éléments de gélotologie glanés dans la littérature.

Le mot humour apparaît en France au 18è siècle importé par d’Angleterre par les philosophes des Lumières.

Contrairement à l’affirmation de Rabelais que le rire est le propre de l’homme, certains animaux, des primates et des rats rient également. Les rats « s’éclateraient la rate » quand on leur chatouille le ventre, selon Ratoupédia. Certains psychologues comportementaux objectent que le vrai rire nécessite la conscience de soi ou l'aptitude à s'identifier à autrui, et qu'en conséquence les animaux ne rient pas vraiment de la même manière que l'humain. Le rire humain se rapporte à l’humour qui est inaccessible aux animaux.

D’après Marina Davila Ross, de l’université de Portsmouth, les humains riraient depuis 10 à 16 millions d’années. La partie du cerveau responsable du rire serait plus ancienne dans l’évolution de l’espèce que celle de la parole. Le rire et le sourire impliquent de montrer amicalement les dents et constitue une inversion de sens des expressions de peur, de douleur ou d’agression communes chez les animaux. Montrer les dents en riant signifie qu’on appartient au même groupe et permet aussi de montrer qu’on a les dents saines (et donc le reste le serait aussi).

Les modalités expressives émotionnelles primitives, comme le bâillement, les pleurs et le rire, sont contagieux, c'est le rire qui est le plus communicatif. Leur fonction biologique réside primordialement dans la synchronisation émotionnelle d'un groupe social. Le rire peut donc aussi signifier l’exclusion de ceux qui n’appartiennent pas au groupe. C’est une arme d’humiliation et de déshonneur (blagues racistes). Les blagues racistes fonctionnent toutes selon des registres similaires (puanteur, paresse, couardise, malhonnêteté, mœurs dépravées, etc.). A cet égard il est intéressant de noter que certains pays font les mêmes genres de blagues sur les Français que ceux-ci en font sur d’autres nations (avec certes davantage de talent ;o)). La signification sociale de l’action hostile du rire est tout aussi importante que celle qui unit le groupe.

Un rire solitaire répétitif est généralement considéré comme anormal (comportement histrionique).

Le rire est souvent une menace pour les détenteurs du pouvoir qui vont donc chercher à détourner ou à canaliser ce rire par la ritualisation, celle du carnaval par exemple. D’année en année Mayence ou de Bâle organisent des carnavals garants du consensus social rhénan. Le carnaval de Rio, quant à lui, est un puissant antidote à la misère sociale dans les favelas.

Le rire aurait de nombreuses vertus médicinales pour l’individu et de bien-être social. Des clowns interviennent avec profit dans des hôpitaux pour enfants ou en gériatrie. Le rire diminue le stress et la douleur ; il renforce le système immunitaire ; il stimule les muscles, les poumons, le cœur, le système hormonal. Le rire active 17 muscles du visage et 80 dans l’ensemble du corps. L’air circule à 100 km/h dans les poumons lors d’un éclat de rire. Il détend aussi les muscles de la vessie d’où l’expression « se pisser dessus de rire ». Rire aux larmes constitue un phénomène que les scientifiques ne s’expliquent pas bien. Les larmes comme le rire serviraient à indiquer à l’entourage un état d’émotion. Le rire est l’expression corporelle d’un état mental marqué par de l’humour.

L’humour est une des conséquences de la capacité de réflexivité du système cognitif humain. L’homo sapiens sapiens, sait qu’il sait. Il est capable de produire une pensée et un sentiment sur son comportement et celui de l’autre. L’humour peut être mis en abyme. On peut rire à des degrés différents comme l’image en abyme de la « Vache qui rit » sur les boites de fromage.
Sigmund Freud a écrit en 1905 un traité sur «  Les mots d’esprits et ses rapports avec l’inconscient ». L’humour en dit davantage sur ses auteurs que son contenu propres.
Pour Boris Cyrulnik, l’humour est un facteur de résilience face à la maltraitance individuelle ou les persécutions et les totalitarismes collectifs.


L’autocensure appartient aux stratégies d’adaptation voire de survie, un moyen de rire sous cape quand on n’en pense pas moins, dans les environnements contraignants ou totalitaires.
Il est vivement recommandé de rire lorsque le chef ou le prof fait volontairement de l’humour et de surtout ne pas rire lorsque son humour est involontaire.

L’autodérision sert à affirmer l’identité de la personne ou du groupe. Il apparaît que le succès de Bienvenue chez les Chtis s’explique essentiellement par la célébration des valeurs de solidarités populaires.

Le rire est instrumentalisé en marketing pour rendre les cerveaux réceptifs à la publicité, notamment à la télévision.

La perception de l’humour d’un humoriste se bonifie parfois comme le vin avec le temps et la notoriété. Par exemple, Molière, Louis de Funès, Brassens, le film « Le père Noël est une ordure » et d’autres étaient considérés comme vulgaires par certaines élites. Ils appartiennent aujourd’hui au patrimoine culturel et sont des trésors nationaux. Inversement certains types d’humour (sur les homosexuels, les hommes efféminés, les juifs, les arabes, les Allemands, les militaires, les prostituées) sont de moins en moins politiquement corrects sauf dans quelques milieux. L’almanach Vermot ou les chansonniers pétomanes, qui ont pu faire rire avec leur humour peu raffiné, sont quelque peu passés de mode. Aujourd’hui il faut franchir le second voire au troisième degré de l’abyme du rire pour en sourire encore.

La satire améliore les mœurs en faisant rire est une pratique vieille comme le monde. « Castigat ridendo  mores», la comédie châtie les mœurs en riant, selon le proverbe latin. Le mot κωμῳδία / kômôidía est formé de κῶμος / kỗmos « fête en l’honneur de Dionysos », et ᾠδή / ôidế « chant ». Le guignol, le clown, les écrits, les graffiti, les slogans (mai 68), la presse satirique, le cinéma sont des vecteurs de la satire. Aujourd’hui l’humour satirique prend une part significative des programmes des télévisions et des messageries d’internet. 


Si l’on peut rire d’à peu près tout, ce sont les circonstances et les personnes en présence, qui en déterminent l’opportunité. Le rire peut être haïssable, de mauvais goût, inapproprié ou nul même au troisième degré. Il faudrait ne pas rire face à des personnes concernées directement ou indirectement sur des sujets graves comme la maladie, le handicap, le racisme, les génocides, l’esclavage ou certaines croyances religieuses.
On peut éventuellement rire de la maladie d’Alzheimer (qui permet de se faire nouveaux amis chaque jour ;o)), mais évidemment pas des personnes atteintes de cette terrible maladie ou de leur entourage qui en souffre énormément. On peut rire pour conjurer le désespoir.

A propos de son film « La vie est belle », Roberto Benigni a déclaré :
« Rire nous sauve, voir l’autre côté des choses, le côté irréel et amusant, ou réussir à l’imaginer, nous aide à ne pas être réduits en miettes, à ne pas être écrasés comme des brindilles, à résister pour réussir à passer la nuit, même quand elle s’annonce très très longue. Dans ce sens, l’on peut faire rire sans blesser personne : l’humour juif est téméraire. »

Le rire sur les arrogants et les prétentieux est par contre à consommer sans modération.

Propos entendus
-          Le rire est provoqué par une rupture, un télescopage de logiques.
-          Le rire naît de l’intrusion de l’anormal dans le normal.
-          L’attentat contre « Charlie Hebdo » ne fait pas rire.
-          Il y a des gens qui ne rient jamais.
-          Il devrait y avoir des limites pour rire contre les religions, afin de ne pas monter les uns contre les autres.
-          Au contraire, il faut se moquer de toutes les religions.
-          On peut rire ne veut pas dire qu’on en a le droit.
-          Il appartient aux choses et aux gens de ne pas être risibles.
-          Le contexte sociétal est déterminant pour ce droit au rire.
-          On rit sur les comportements et non sur les personnes.
-          Le rire du petit enfant est innocent.
-       Le rire est antérieur au langage. Il souligne le fait. C’est une interrogation.
-          Il y a le rire passif et le rire actif.
-    Dans « Au nom de la rose » d’Umberto Eco, un moine bibliothécaire brûle tous les livre parce qu’un seul faisait rire.
-          On peut rire de l’euthanasie.
-          Il faut épingler la bêtise.
-          Faut-il vraiment respecter toutes les cultures ?
-          Il faut respecter les croyants.
-          L’humour sert à gérer le stress.
-          On peut mettre les rieurs de son côté.
-          Le « harcèlement jovial » consiste à « balancer des vannes » pour se rendre intéressant.
-          Ce harcèlement jovial peut s’avérer dévastateur à l’école, dans le milieu professionnel  dans les familles ou dans n’importe quel groupe.
-          Le harcèlement jovial est produit principalement par les adolescents et les jeunes adultes. Il constitue une des armes des pervers narcissiques de tout âge et de tout rang social. Il peut se retourner contre son auteur.
-          La dérision et l’auto-dérision récurrentes sont des pathologies.
-          Rire est l’expression d’un malaise. L’humour est lié à l’angoisse.
-          Une blague sur sa propre maladie (cancer) peut mettre l’entourage à l’aise.
-          L’humour permet de prendre du recul par rapport à la norme.
-          La liberté de rire finit ou commencent les pleurs de l’autre.
-          Le rire se vend et s’achète dans les médias pour appartenir à un groupe.
-          L’humour nous fait rester humains.
-          Le droit pose des limites à l’humour : insulte, diffamation, injure publique, provocation à la discrimination, trouble à l’ordre public, respect de la vie privée.
-          Je ne ris jamais car j’ai les dents jaunes. Mais intérieurement je ris de tout.
-          La condition humaine est partagée par tous. Le rire dépend de l’intention, mais il est indispensable.
-          Il y a le rire involontaire.
-          Selon Marcel Pagnol : « Le rire a été donné aux hommes par Dieu pour les consoler d'être intelligents»
-          Rire de compassion, d’exorcisme, de bravade, thérapeutique....
-          Rire contre la bêtise. Rire de résistance.
-          Je ne réfléchis pas quand je ris.
-          Le rire tire d’affaire.
-          Les humoristes de métier me font peu rire.
-          Organiser le rire, c’est manipuler.
-          Distinguons le rire fou du fou-rire.
-          J’aime les pince-sans-rire.
-          Je n’aime pas rire, mais j’aime faire rire.
-          Rire c’est la chose la plus sérieuse du monde.
-          Le Chinois rit dans son bol de riz.
-          La démocratie, c’est le droit de rire.
-          Rire de résistance : rire de la bêtise, rire du chef.
-          Rire c’est formidable.
-          N’hésitons pas à rire et le miracle s’accomplira.
-          Les petits enfants ne sourient plus assez.
-          Rire c’est la liberté.
-          Non au rire méchant.
-          Le sourire désarme l’agresseur.
-          Le rire a une fonction métaphysique.
-          C’est un moyen de défense.
-          L’humour, c’est quand on rit quand même.

Citations

-           «Le rire et les pleurs sont cousins». Goethe
-           « Il ne suffit pas d’être juste, il faut être prudent ».  Aristote
-           « Pour Baudelaire, le rire naît du choc entre deux infinis, celui qui sépare l'homme de Dieu et celui qui le sépare de l'animal. Mais l'homme est lui-même l'entrechoc fugace de ces deux infinis ». Daniel Sibon
-        « L'humour est la politesse du désespoir. » selon Oscar Wilde, « L’humour, que l’on dit la politesse du désespoir, est également la pollution de l’espoir. »
-           « L’humour est une machine à changer le malheur en plaisir, mais il arrive que le malheur se venge. » Anonyme
-           « Ironiser, c’est s’absenter » Jankelevitch
-           «  L’humour : monde de pensée tendant à l’épargne de la dépense nécessitée par la douleur. » André Breton.
-           « Si Dieu existe, j’espère qu’il a une excuse. » Woody Allen
-           « Le démon de midi survient souvent à quatorze heures ». Pierre Dac
-           « Heureux le fêlés car ils laissent passer la lumière » Michel Audiard
-           « L’alcool ne résoudra aucun de vos problèmes. Cela dit, le lait non plus. » Sammy Davis Jr

Quelques blagues

-           Le gars qui arrive au goulag. -T’as pris combien ? - 3ans. - T’as fait quoi ? - Rien. - Pas possible, rien c’est 5 ans.
-           La tartine ne tombe pas toujours du côté beurré. Ça dépend de la valeur du tapis.
-           Pourquoi Jésus était juif ? C’était un dieu pour sa mère. Sa mère était vierge. A 30 ans il habitait chez les parents. Il a monté une multinationale. (Coluche)
-           Le condamné trébuche en montant à l’échafaud : « la semaine commence mal ! », dit-il.
-           Pour faire fortune : acheter un Français au prix qu’il vaut et le revendre au prix qu’il se croit valoir. (Histoire de Belges)
-           Question à radio Erevan (Arménie du temps de l’URSS) : "Est-ce qu'un petit fonctionnaire peut critiquer un grand fonctionnaire ?" Réponse : "En principe oui, mais une seule fois."
-           Différence entre un diplomate et une femme. Pour un diplomate, oui c’est peut-être, peut-être c’est non. Il ne dit jamais non. Pour une femme, non c’est peut-être, peut-être c’est oui. Une femme ne dit jamais oui.
-           Une femme voilée va se faire opérer. Le chirurgien s’approche avec le bistouri. Vous ne m’anesthésiez pas ? Non aujourd’hui j’opère halal.
-           La différence entre Berlusconi et Dieu ? Dieu ne se prend pas pour Berlusconi.
-           Un Ukrainien est convoqué au KGB.- Comment cela se fait-il que vous receviez régulièrement des colis d'Israël?- Pendant la guerre j'ai caché un juif.- Et vous, un Ukrainien soviétique, n'avez pas honte de recevoir des colis de ces sionistes ? Avez-vous songé à votre avenir?- Oui, j'y ai songé. Actuellement, je cache un Chinois.

Anecdotes tragi-comiques

-           L'effet contagieux du rire peut amener à des «épidémies de rire ». L'épidémie de rire qui a touché en 1962 la Tanzanie, et qui s'est étendue jusqu'en Ouganda, a affecté environ un millier de personnes et fut la plus sévère de toutes. L'épidémie se propagea, ce qui obligea à fermer les écoles plusieurs fois et sur plusieurs mois. De nombreuses personnes sévèrement atteintes durent être hospitalisées. Certains auteurs ont suspecté une psychose de masse sous-jacente.

-           Au Kansas, une loi récemment signée par le gouverneur Sam Brownback autorise désormais les pharmaciens à non seulement refuser de vendre à une femme les contraceptifs prescrits par son médecin, mais en plus de ne pas lui rendre l’ordonnance afin de l’empêcher d’aller dans une autre pharmacie pour les obtenir. Les pharmaciens n’ont qu’à invoquer leurs convictions religieuses.


Graffiti antiques dans les ruines romaines

« Cornelia Helena est la maîtresse de Rufus », « J'ai baisé ici le 19 et le 13 des calendes de septembre », « Pyrrhus salue son confrère Chius. J'ai de la peine d'avoir appris que tu étais mort. Alors adieu », « Si tu as compris ce que peut l’amour, si tu as conscience d’être humain, prends pitié de moi, permets-moi de venir ; Fleur de Vénus… », « Tu es une charogne, tu es un rien du tout », « Mur, je suis surpris que tu ne te sois pas effondré sous le poids des bêtises de tous ceux qui ont écrit sur toi ».

Slogans mai 68

À bas le réalisme socialiste. Vive le surréalisme.
Jeunesse Marxiste Pessimiste
Abolition de l'aliénation.
Aimez-vous les uns sur les autres.
"Amnistie : acte par lequel les souverains pardonnent le plus souvent les injustices qu'ils ont commises." (Ambrose Bierce)
Arrêtez le monde, je veux descendre.
Attention les cons nous cernent.
La barricade ferme la rue mais ouvre la voie.
La vie contre la survie.
Consommez plus, vous vivrez moins.
"Dans la révolution, il y a deux sortes de gens : ceux qui la font et ceux qui en profitent." (Napoléon)
Déboutonnez votre cerveau aussi souvent que votre braguette.
Élections pièges à cons.
Godard : le plus con des Suisses pro-chinois !
"Il faut porter en soi un chaos pour mettre au monde une étoile dansante." (Nietzsche)
Ils pourront couper toutes les fleurs, ils n'empêcheront pas la venue du printemps.
J'emmerde la société et elle me le rend bien.
Millionnaires de tous les pays, unissez-vous, le vent tourne. (C’est ce qu’ils ont fait depuis 40 ans, mais le vent n’a pas tourné.)
Les murs ont des oreilles. Vos oreilles ont des murs.

Bibliographie

Le Rire par Henri Bergson, sur Wikisource

Aucun commentaire: